Dans le dernier épisode d'INSIDER, rejoignez Xenia Hughes, directrice partenaire d'Aston Martin F1, au Grand Prix d'Italie 2022 pour explorer le monde des sponsors F1. Entrez dans les coulisses alors que la F1 rend hommage à Sa Majesté la reine Elizabeth II, Nyck de Vries pilote l'AMR22 pour la première fois et nous organisons des événements de sponsors passionnants lors de l'une des courses les plus emblématiques du calendrier.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Un fan de F1 commente sur "Aston Martin met en lumière les sponsors F1 au GP d'Italie 2022 »

  1. Shroppyfly

    Je vais y aller doucement sur celui-ci, mais bénissez-la, pas QE2 mais cette personne, où elle a grandi et est allée à l'école, une école galloise, obligatoire pour parler/apprendre le gallois jusqu'à 11 ans, puis c'est facultatif, étant maintenant à 2 miles de la frontière galloise moi-même , Population du Pays de Galles 5 millions, avec seulement 500000 1 XNUMX locuteurs gallois quotidiens, en tout cas assez là-dessus ..., si j'entends plus l'expression "une expérience unique dans une vie", quel tosh, si Perona / Aramco ou n'importe quel sponsor voulait venir à chaque course, pas vraiment une fois dans une vie n'est-ce pas ..., et AM fXNUMX, je comprends que c'est nul pour les sponsors, ils le font tous, mais, et voici la partie controversée, l'accent du nord du Pays de Galles n'est pas le plus, disons gentil pour les oreilles, d'où je suppose que les vidéastes ont ressenti le besoin de sous-titrer sa voix, maintenant s'ils pensent que nous avons besoin de sous-titres, , qu'est-ce que les sponsors obtiennent en discutant avec elle..!, oh et notez que Seb arrive sur son vélo (avec casque)-notez scooter Lulu et blondie.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.