Ce fut une journée d'émotions extrêmement contrastées : d'une part, George Russell a remporté son premier Grand Prix, battant son coéquipier Mercedes, Lewis Hamilton, pour un glorieux doublé ; de l'autre, le champion du monde, Max Verstappen, a choisi avec humeur de ne pas céder la 6e place à son Red Bull son coéquipier, Sergio Perez, dans les dernières minutes de la course. Soi-disant, c'était une "récompense" pour un incident à Monaco en mai. En réalité, cela a fait exploser une relation qui a été un élément crucial du succès de Verstappen en 2022.

Ferrari a terminé trois-quatre, devant Fernando Alonso d'Alpine et les deux Red Bulls. C'était aussi une course d'incidents : Verstappen et Hamilton sont entrés en collision en T1 (verstappen recevant le penalty) ; Daniel Riccardo de McLaren engagé pole-vainqueur, Kevin Magnussen hors course ; et Lando Norris a poussé Charles Leclerc de Ferrari dans la barrière TecPro. Dans cette vidéo, Peter Windsor analyse la victoire de Mercedes et revient sur la mauvaise performance de Red Bull.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.