16 juin - Williams a un besoin urgent de mises à niveau majeures de l'équipe.

C'est le message non seulement du nouveau patron de l'ancienne équipe vainqueur du titre, James Vowles, mais aussi d'un milliardaire russe du nom de Boris Rotenberg.

Via son programme SMP Racing, Rotenberg a financé de Sergueï Sirotkine seule saison en Formule 1 en 2018.

"Nous avons signé un accord avec Claire Williams", a rappelé l'oligarque cette semaine.

"Nous avions un accord selon lequel avec notre argent, ils développeraient la voiture et nous commencerions à faire quelque chose ensemble. Mais, bien sûr, nous avons été trompés", a déclaré Rotenberg à Championat.

"Rien de tout cela ne s'est produit et la voiture n'est allée nulle part", a-t-il ajouté. "Et Sergey, avec sa formation et ses connaissances techniques, a simplement été utilisé pour configurer la voiture."

Williams a terminé bon dernier du championnat des constructeurs en 2018, mais l'équipe basée à Grove est toujours la dernière cinq ans plus tard.

Alex Albon, mais pas la recrue américaine Logan sergent, sera au volant d'une mise à niveau de voiture à Montréal ce week-end.

"Nous nous sommes un peu éloignés du combat avec le milieu de terrain lors des dernières courses", a déclaré Albon, "alors j'espère que cela pourra nous ramener dans cette zone de combat."

Mais même le chef d'équipe Vowles, fraîchement sorti de sa brillante carrière à Mercedes, admet que Williams a beaucoup de travail à faire pour rattraper son retard.

"Certains éléments chez Williams sont dépassés depuis 20 ans", a-t-il déclaré. "Dans certaines zones, il n'y a pratiquement pas eu d'investissements pendant deux décennies jusqu'à l'arrivée des nouveaux propriétaires.

"Certaines des installations étaient à jour en 2000."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.