7 mai - La FIA a rejeté les suggestions Ferrari a enfreint les règles lors du test de pneus Pirelli la semaine dernière à Imola.

Deux équipes - dont l'une serait McLaren - se serait plaint que Charles Leclerc a couru un étage de spécification différent de celui de son coéquipier Carlos Sainz.

Les tests de pneus ne peuvent pas être utilisés par les équipes pour tester les développements des voitures. Les deux autres équipes en lice à Imola la semaine dernière étaient Alfa Romeo et Red Bulldeuxième équipe Alpha Tauri.

Ferrari, basé à Maranello, n'a fait aucun commentaire, tandis que l'Espagnol Sainz a déclaré à Miami : "Je ne suis au courant de rien de tout cela pour le moment.

"Pour les spécificités du sol, tout ce que nous avons couru dans le Imola test, vous pouvez demander à Pirelli ou Ferrari ce que nous avons fait. Je n'ai rien à dire pour le moment. Je n'en ai aucune idée", a-t-il insisté.

Il est apparu, cependant, que la FIA s'est penchée sur la question et a conclu que Ferrari n'utilisait que deux spécifications de sol différentes car la première avait subi des dommages.

Les deux spécifications de sol étaient des conceptions existantes - l'une la spécification Imola GP et l'autre la version utilisée lors du test de pré-saison de Bahreïn.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

3 commentaires d'un fan de F1 sur "Sainz n'a "aucune idée" des allégations de fraude de Ferrari »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.