Dec.6 - Nico Rosberg insiste sur le fait qu'il ne regrette pas d'avoir décidé de quitter F1 à l'âge de 31.

L'Allemand a déclaré qu'il y avait eu des "moments difficiles" d'adaptation à la vie dans la voie la plus lente, mais insiste sur le fait qu'il est plus heureux que jamais.

Et Rosberg a confié à La Gazzetta dello Sport qu’il était également extrêmement sympathique.

"Aujourd'hui, je suis un homme de famille, un média publicitaire, un manager. Et je m'occupe des investissements, en particulier des entreprises en démarrage dans le domaine de la mobilité."

La prochaine étape est une autobiographie, et "je suis au-delà de la phase de planification".

Et quand il a quitté F1 il y a un an, il a déclaré vouloir apprendre à jouer de la guitare et à skier, ce dernier étant interdit par son Mercedes contrat.

"Je n'ai pas encore skié, mais ça viendra dans les prochaines semaines", sourit Rosberg. "J'ai commencé à jouer de la guitare sous 2016 mais j'ai eu une tendinite."

Enfin, l’Allemand a déclaré qu’il aimait regarder la saison 2017 en tant que spectateur.

"Je pensais que c'était une excellente saison", a-t-il déclaré.

"Ferrari mis en place un grand combat, mais je ne suis pas surpris ils ont échoué, parce que Mercedes levé la barre à nouveau.

"Je m'attends à un très compétitif Ferrari pour 2018, mais Mercedes est devenu encore plus fort. Je sais très bien de quoi ils sont capables. "


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Un fan de F1 commente sur "Rosberg 'pas surpris' Ferrari perdue dans le 2017 »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.