27 juillet - Mario Isola a riposté à Lewis Hamilton's prétendent que Pirelli gaspille des quantités excessives de pneus de Formule 1 pour temps de pluie après chaque course.

Hamilton faisait partie des critiques du nouveau système d'allocation de pneus plus durable qui a été testé le week-end dernier en Hongrie, car il a fait valoir qu'il ne conduisait qu'à moins d'action sur piste.

Le Mercedes pilote a déclaré qu'une meilleure idée serait de régler une situation alarmante avec les pneus pluie - où ils sont jetés après une course s'ils ne sont pas utilisés.

"Il y a beaucoup de pneus pluie qu'ils jettent après chaque week-end. Genre, beaucoup", a déclaré le septuple champion du monde.

"Peut-être qu'ils devraient regarder quelque chose comme ça plutôt que de prendre du temps sur la piste loin des fans."

Mais Isola, le patron F1 de Pirelli, dit que Hamilton ne semble pas avoir tous les détails.

"Lors des courses européennes, nous laissons les pneus (secs) sur les jantes et emportons les nouveaux avec nous, fournissant aux équipes les mêmes ensembles", a-t-il déclaré.

"Avec les courses à l'étranger, c'est plus difficile", a admis Isola. "En raison des règles douanières, les équipes doivent prendre les jantes et nous devons apporter les pneus.

"Et c'est un problème, car une fois qu'un pneu est sorti de la jante, il ne peut pas être réutilisé."

Isola a expliqué qu'en raison de l'utilisation de couvertures de pneus, qui pourraient bientôt être interdites en Formule 1, endommager un seul pneu signifie mettre au rebut un ensemble complet.

"Les pneus pluie n'ont pas ce problème car ils n'utilisent pas de couvertures de pneus pour le moment, nous n'avons donc besoin de remplacer qu'un pneu dans un ensemble de quatre. C'est donc formidable d'économiser de l'argent là-dessus."

Il a également déclaré que Pirelli souhaitait reconcevoir les pneus afin qu'ils puissent être retirés en toute sécurité des jantes après une course et remis en place lors de la suivante.

"Une autre idée dont nous avons discuté était pour les courses qui sont généralement sèches et ensoleillées, comme Bahreïn, Abu Dhabi, Djeddah, de ne pas monter tous les pneus sur les jantes", a déclaré Isola.

Vendredi, la Commission F1 se réunira à Spa-Francorchamps où une décision quant à l'opportunité de procéder à l'interdiction des couvertures de pneus 2024 sera prise.

Selon Auto Motor und Sport, le résultat de cette décision pourrait avoir une incidence sur le fait que Pirelli reste le fournisseur de pneus de la F1 en 2025 ou que le relais soit passé à Bridgestone.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.