5 juillet - Nelson Piquet pourrait faire face à des répercussions criminelles et même à une peine de prison potentielle pour des commentaires prétendument raciaux et homophobes à propos de Lewis Hamilton.

Les commentaires ont trouvé leur chemin dans la sphère publique juste avant le GP britannique à domicile de Hamilton, ce qui a entraîné Silverstone propriétaire le BRDC expulsant et bannissant le triple champion du monde.

Des images ultérieures montraient Piquet en train de viser apparemment un empannage homophobe sur le septuple champion du monde. Il est cité comme suggérant que Hamilton "donnait du cul à ce moment-là" lorsqu'il a perdu le titre 2016 contre Nico Rosberg.

Il pourrait maintenant y avoir des conséquences juridiques pour le Brésilien de 69 ans, selon le quotidien sportif basé à Rio 'Lance!'

Trois députés brésiliens demandent aux procureurs locaux d'envisager des poursuites pénales contre l'ancien Williams conducteur, l'avocat Renan Gandolfi affirmant qu'une amende ou même trois ans de prison sont théoriquement possibles.

"Traiter les êtres humains noirs de manière clairement péjorative, comme le dit M. Nelson Piquet fait obstacle à la mise en œuvre de l'égalité », a déclaré la politicienne socialiste Taliria Petrone.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

5 commentaires d'un fan de F1 sur "Piquet pourrait être poursuivi pour ses propos racistes et homophobes »

  1. ReallyOldRacer

    Charges criminelles? Si être un idiot est criminel, nous aurons besoin de prisons beaucoup plus grandes. Je ne vois tout simplement pas comment cette merde de Piquet fait partie des reportages sur les courses de F1. Il ne mérite pas l'encre.

    7
    1
  2. Susan

    Vous plaisantez j'espère? C'est assez mauvais aux États-Unis mais dans le monde entier, vraiment ? Il est peut-être temps de réinitialiser le monde entier. Incroyable!
    Si les insultes raciales sont désormais des crimes punissables, il est peut-être temps de censurer également la musique rap. Peu importe que les rappeurs soient noirs et autorisés à utiliser le mot n librement, c'est toujours offensant, de même que d'appeler les femmes bit$#es et Hos.
    Pas de doubles standards.

    7
    4

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.