28 novembre - Un critique régulier de Max Verstappen Red Bull son coéquipier en a profité pour claquer une nouvelle fois Sergio Perez.

Christijan Albers, Néerlandais comme Verstappen, affirme que la finale de la saison 2023 à Abu Dhabi est une preuve supplémentaire que le pilote mexicain Perez devrait être évincé.

Il raconte sa collision avec Lando Norris lors de la finale de la saison 2023 à Abu Dhabi prouve que Red Bull devrait être à la recherche d’un meilleur pilote pour être associé au Verstappen ultra-dominant.

"Norris ne pouvait aller nulle part", a-t-il déclaré à De Telegraaf. "Il a eu peur et n'a rien pu faire.

"Cela se passait bien pour Pérez au début de la saison, quand la différence était encore d'environ 5 à 6 dixièmes avec Max. Ensuite, nous l'avons vu disparaître."

Albers, qui a couru pour Spyker et Minardi, affirme que « Si Red Bull construit une voiture aussi bonne et puis vous avez Perez, alors vous avez vraiment un problème en tant qu'équipe".

Il dit que la façon dont Perez a été dépassé dans les derniers tours au Brésil et à Las Vegas prouve qu'un pilote "ne vaut pas la peine de monter dans une si bonne voiture".

"Je pense tranquillement qu'il y a tellement d'argent derrière Perez de la part de ses sponsors. Ok, c'est Red Bull, mais c'est quand même bien si vous récoltez 40, 50 millions", a déclaré Albers.

Et il a prévenu que si Red BullSi les rivaux de l'équipe mettent vraiment de meilleures voitures sur la grille pour 2024, l'équipe basée à Milton Keynes "aura vraiment un problème si elle a construit une voiture capable de les piloter".

"Ils devraient alors mettre toutes leurs cartes sur Max, et ce ne serait peut-être pas bon pour l'équipe", a déclaré Albers.

Perez est puissamment soutenu par des sponsors mexicains, notamment Interproteccion, Telmex, Infintium et Claro, qui comptent parmi les principaux bailleurs de fonds de l'équipe, propriétaire et marque de boissons énergisantes.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

6 commentaires d'un fan de F1 sur "Perez sous le feu : Albers interroge le sien Red Bull Siège pour 2024 »

  1. Jere Jyräla

    Encore une fois, il n'est menacé qu'au moins plus tard dans la saison, en fonction de son niveau de performance.
    Le dernier paragraphe est inutile car Red Bull ne s'est jamais soucié des facteurs externes dans le choix de ses pilotes, car ils ont toujours fait partie des équipes au plus gros budget.

  2. J Ceballos

    Sa configuration bien connue de la voiture au début de la saison convenait beaucoup plus à Checo qu'à Max, lorsqu'elle était biaisée au goût de Max, il a fallu un certain temps à Checo pour apprendre à piloter ce nouveau réglage et a eu beaucoup de mal, mais il est revenu.
    Si cela avait été le cas, Max aurait-il pu le faire ?
    J'ai lu que lorsque Checo a demandé que les 3 dernières courses soient réinitialisées comme au début de la saison afin qu'il puisse redevenir plus compétitif, RB n'a pas obéi et a fait valoir qu'ils ne pouvaient pas avoir 2 réglages différents. Leurs voitures...

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.