Nov.28 - Esteban Ocon affirme qu'il a fait "98%" du travail chez Alpine alors qu'il répondait aux récents commentaires de Fernando Alonso.

Bien qu'ils semblaient s'être bien entendus au sein de l'équipe appartenant à Renault, Alonso est devenu publiquement critique à l'égard des deux Alpine et Ocon alors qu'il se préparait à passer à Aston Martin pour 2023.

"Bien sûr, j'ai été déçu par ses propos dans la presse qui n'étaient pas faits en interne", a déclaré le Français Ocon à Ouest-France.

"Nous n'avons eu aucune discussion à ce sujet, donc je garderai le respect que j'ai pour lui. Mais c'est bien qu'il va Aston Martin et que nous suivons notre propre chemin.

"Honnêtement, le travail était à 98 % sur mon dos et à 2 % sur le sien. J'étais débordé. J'ai fait tout le développement sur le simulateur, le marketing..."

En fin de compte, Alpine a terminé quatrième au classement général du championnat des constructeurs cette année et Ocon se dit impressionné par le développement "très agressif".

Pierre Gasly arrive de la Red Bull camp pour remplacer Alonso l'année prochaine.

"Nous nous connaissons très bien depuis plusieurs années", a déclaré Ocon, qui se serait brouillé avec son compatriote français depuis lors.

"La première fois qu'il a piloté un kart, c'était le mien. Ensuite, nous avons eu un rêve ensemble - être en F1 et nous avons réussi."

Ocon, 26 ans, dit qu'il profitera d'une hors-saison hivernale discrète et prudente.

"Je suis le conducteur qui réfléchit le plus avant de faire quelque chose de risqué", a-t-il admis.

"Je suis conscient de ce qui nous attend et de toutes les personnes qui travaillent si dur pour nous donner cette opportunité. Je ne vais pas le gâcher à cause de moi."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

3 commentaires d'un fan de F1 sur "Ocon affirme qu'Alonso a effectué 2% de la charge de travail de l'équipe Alpine F1 »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.