21 juillet - Les changements radicaux en cours à AlpINE se poursuivent rapidement.

L'ancien responsable de la FIA, Bruno Famin, est récemment devenu le nouveau vice-président des programmes de course de la marque française appartenant à Renault, niant qu'il remplacera le patron de l'équipe de F1, Otmar Szafnauer.

Szafnauer avait été directement nommé par le PDG d'Alpine, Laurent Rossi, au milieu des difficultés actuelles de l'équipe en Formule 1 - mais maintenant, Rossi lui-même démissionne également.

Renault a annoncé que Rossi sera remplacé par Philippe Krief - actuellement vice-président de l'ingénierie et de la performance des produits.

Rossi "va désormais se concentrer sur des projets spéciaux liés à la transformation du Groupe", a confirmé Renault.

"Alpine est désormais prête à entrer dans une nouvelle phase de son développement et à devenir une marque d'avenir", a déclaré le PDG de Renault, Luca de Meo.

Cela vient après une grosse participation dans le Équipe alpine a été vendu à des investisseurs américains pour 200 millions d'euros, beaucoup pensant que Rossi supervisait la perte de Fernando Alonso à Aston Martin cette année est liée à son départ.

"Je ne veux pas abandonner", avait déclaré Rossi en mai, "mais quelque chose doit changer.

"Cela commence par admettre ses erreurs", est-il cité par L'Equipe. "Cette année, de nombreuses excuses conduisent à de mauvaises performances et à un manque d'excellence opérationnelle.

"Je dois m'attaquer à ce problème et j'ai besoin des bonnes personnes pour y faire face. C'est leur responsabilité."

En effet, la tenue a eu du mal à avoir un impact en 2023, avec Pierre Gasly ayant remplacé Alonso pour 2023 et au-delà.

Gasly minimise le double DNF lors du dernier GP de Grande-Bretagne.

"En fin de compte, nous nous sommes battus avec Fernando pendant la majeure partie de la course et la performance n'a pas été aussi mauvaise que le résultat final", insiste Gasly.

"Mais nous savons que nous devons améliorer les performances. Nous savons que nous devons trouver plus de vitesse.

"Mais ce n'est pas non plus comme si nous avions des kilomètres de retard, donc nous devons juste garder la tête baissée et apporter plus d'améliorations à la voiture et parler en piste."

Esteban Ocon, coéquipier de son compatriote français Gasly, a révélé en Hongrie que de nouvelles améliorations "sérieuses" sont désormais en préparation pour la prochaine course en Belgique.

"C'est bien de voir que l'équipe continue de travailler dur, car c'est le seul moyen de combler l'écart avec les leaders", a-t-il déclaré.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.