Oct.31 - Dr Helmut Marko admet qu'il était trop prudent quant à la situation de sécurité personnelle du triple champion du monde Max Verstappen avant le GP du Mexique.

Suite au tsunami de huées auquel Verstappen a été soumis après le GP des États-Unis une semaine plus tôt, Red Bull a décidé d'embaucher deux gardes du corps importants pour protéger le Néerlandais de 26 ans à tout moment lors de la course à domicile de son coéquipier Sergio Perez.

En fin de compte, Verstappen a vécu une vie paisible GP mexicain.

"Ils ont été très justes", reconnaît le conseiller de l'équipe Marko, 80 ans, au journal néerlandais De Telegraaf.

"Max n'a même pas été hué même si cela s'est produit une semaine plus tôt à Austin", a-t-il déclaré.

Pourtant, Verstappen s'est montré prudent tout au long du week-end, Marko confirmant que Max "n'a pas quitté son hôtel" lorsqu'il n'était pas sur le circuit près de Mexico.

Quant à Marko, l'Autrichien a déclaré qu'il s'était personnellement comporté tout à fait normalement pendant et avant le week-end de course, même s'il avait mis en colère de nombreux Mexicains et fans de Pérez en faisant référence à tort à son héritage « sud-américain » plus tôt en 2023.

"Cela ne m'intéressait pas vraiment", a déclaré Marko à propos de la manière dont cette fureur a affecté son propre comportement au Mexique.

"Je suis allé en ville et j'ai passé quelques jours seul ailleurs au Mexique plus tôt dans le week-end. Nous n'avons vraiment eu aucun problème.

"En fait, les gens voulaient se faire prendre en photo et disaient 'Bienvenue au Mexique'. En raison de l'atmosphère générale du début de la semaine, je ne savais pas si Max allait vivre une période difficile ou non, mais il s'est avéré que ce n'était pas le cas. ".

Il y a cependant eu quelques situations violentes pendant le week-end du GP du Mexique, notamment une fusillade mortelle de la police après une course-poursuite juste devant les portes du circuit Hermanos Rodriguez.

Et une bagarre a également éclaté dans les tribunes, avec une vidéo montrant un spectateur portant un t-shirt Perez attaquant Ferrari-des fans vêtus à la suite du crash du terminal de Perez au premier virage avec Charles Leclerc.

Une porte-parole du circuit a confirmé que le fan de Pérez avait été expulsé de la piste et banni à vie.

"Nous avons traité la situation immédiatement et condamnons fermement toute forme de violence, car elle n'a pas sa place sur la piste, dans les tribunes ou dans le sport automobile", a-t-elle déclaré au journal Bild.

"Nous défendons le respect mutuel et continuerons à travailler pour créer un environnement sûr pour tous les participants et fans."

Enfin, Marko a révélé qu'il avait placé un pari avec l'ingénieur de course de Verstappen, Gianpiero Lambiase, juste avant la course, lorsque le Red Bull Le pilote s'alignait en P3 sur la grille derrière les deux Ferrari.

"Je ne parie plus avec Max", sourit-il. "Mais j'ai parié sur son ingénieur qu'il (Max) serait le premier au premier virage. Et j'ai gagné."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.