11 novembre - Dans une tournure remarquable des événements lors du Grand Prix d'Abou Dhabi 2023, Toto Wolff, directeur de l'équipe de Équipe Mercedes-AMG Petronas F1, et Frédéric Vasseur, Team Principal de Scuderia Ferrari, ont reçu des avertissements formels de la part des Commissaires Sportifs de la FIA pour avoir utilisé un langage jugé incompatible avec les valeurs de la FIA.

L'enquête sur les propos de Wolff a débuté à la suite d'un rapport du délégué aux médias de la FIA concernant sa conduite lors de la Conférence de Presse FIA ​​du GP de Las Vegas le 16 novembre. Après un examen approfondi, les commissaires sportifs ont estimé que les propos de Wolff constituaient une violation de l'article 12.2.1.f du Code sportif international de la FIA. La FIA a souligné qu'un tel langage est inacceptable, en particulier de la part de participants sportifs de haut niveau qui sont souvent considérés comme des modèles par beaucoup, y compris les jeunes fans. Cependant, la défense de Wolff a noté que ses remarques étaient hors de propos et constituaient une réponse à une interruption inattendue lors de la conférence de presse. Reconnaissant ces facteurs atténuants, les commissaires ont émis un avertissement formel plutôt qu'une sanction plus sévère.

De même, Vasseur a fait l'objet d'un examen minutieux pour son langage utilisé lors de la même conférence de presse. Comme Wolff, Vasseur a enfreint le même article du Code Sportif International de la FIA. Ses commentaires, apparemment alimentés par la frustration et le bouleversement suite à un incident survenu lors de la FP1, ont également été considérés comme inhabituels. Les Commissaires Sportifs, compte tenu de ces circonstances, ont décidé d'adresser un avertissement formel à Vasseur.

Les deux incidents mettent en évidence l'attention croissante de la FIA au maintien du professionnalisme et du décorum au sein de la Formule 1, en particulier parmi ses personnalités. Les avertissements servent à rappeler à tous les concurrents et parties prenantes du sport que le FIA ne tolérera pas un langage qui porte atteinte à ses valeurs et à ses principes.

Les décisions des Commissaires Sportifs de la FIA sont indépendantes et basées uniquement sur les règlements et les preuves présentées. Les concurrents ont le droit de faire appel de ces décisions conformément aux articles pertinents du Code Sportif International de la FIA et des Règles Judiciaires et Disciplinaires de la FIA.

Ce développement ajoute une couche intrigante au Grand Prix d'Abu Dhabi, illustrant les pressions et les responsabilités intenses auxquelles les chefs d’équipe sont confrontés dans le monde aux enjeux élevés de la Formule 1.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

12 commentaires d'un fan de F1 sur "Les directeurs de l'équipe F1, Wolff et Vasseur, avertis pour langage inapproprié »

  1. Shroppyfly

    La Fia est idiote, plutôt que de lever la main et de dire que nous nous sommes trompés, la réponse est, oh, vous êtes en colère contre nous, n'est-ce pas, c'est un avertissement, là-dessus, la Fia n'a pas de jambe sur laquelle s'appuyer, que vont-elles faire , bannissez les chefs d'équipe, c'est vraiment la saison idiote.........

    Le plus drôle, c'est qu'avant que Christian ne le perde avec le journal, il murmurait à l'oreille de FastFreddies, reste cool, reste cool mdr

    Ouais, Christian et Fastfreddy sont vraiment des modèles.... mdr, dans ce cas, comment ça se passe avec Eddie Jordan, c'était toujours un TP

      • Personne n'est parfait

        Oui, vous avez raison et utiliser un langage grossier n'est pas très professionnel, si vous me le demandez. Pourquoi la FIA ne prévient-elle pas les pilotes ? Ils utilisent le mot F dans presque toutes les phrases pendant la course à la radio... Cela évite beaucoup de bips...

        • Mouche Shroppy

          Encore une fois, les règles sont dans le livre, le fait que la Fia, à la volonté faible, ait choisi de ne pas les appliquer est deviné, peut-être que les commissaires sportifs pourraient fournir aux pilotes une liste de jurons approuvés pour le pays/la région/le continent dans lequel ils se trouvent, oui, c'est très suggestion sensée, attendez-vous à ce qu'elle devienne une directive de la Fia pour 2024. Maintenant, une question pour Ror, quelles sont les sanctions les plus sévères qui, selon la Fia, seront à venir ? et finalement finalement les propos ont été jugés incohérents avec les valeurs de la Fia, maintenant il faut rire, La Fia prêchant contre les incohérences, pot et bouilloire me vient à l'esprit

  2. CanadienEh

    On y va. La FIA est donc désormais également la police de la pensée.

    Putains d’Européens et leurs constitutions flasques. N'osez pas montrer que vous avez une colonne vertébrale, ou osez dire à un journal idiot qu'il est un idiot.

    Bon sang non, la FIA récompensera la médiocrité sous toutes ses formes banales et punira ceux qui franchissent les seuils toujours plus bas de ce qui est acceptable.

    Faire chier.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.