19 février - La seule nouvelle voiture de Formule 1 pour 2024 qui n'a pas encore vu le jour ou une piste de course jusqu'à présent est la Williams.

La voiture qui a été « lancée » plus tôt ce mois-ci était en fait le modèle de l'année dernière dans une nouvelle livrée pour 2024, tandis que le patron de l'équipe, James Vowles, admet avoir annulé un « shakedown » prévu pour la saison XNUMX. Mercedes-FW46 alimenté.

"Ce que nous faisons avec la voiture, c'est pousser tout à l'extrême", a déclaré Vowles. "Le châssis la technologie est différente, certaines des autres technologies sont très différentes de ce que nous avons fait auparavant.

"Ces changements sont énormes pour une organisation, absolument énormes."

Il admet que le challenge poussé Williams "au-delà de ce que nous voulions être" et a mis l'équipe en retard, après avoir pris "un énorme risque" pour mettre en œuvre les grands changements.

"Il n'y a aucun doute là-dessus - avec la voiture là où nous l'avons maintenant, il est tard - et vous le verrez à Bahreïn", a ajouté Vowles.

Cependant, il a nié que la décision d'annuler le shakedown prévu et réservé à Silverstone - techniquement, une "journée de tournage" à laquelle chaque équipe a droit en dehors des autres restrictions d'essais - était due au fait que la voiture n'est tout simplement pas prête à démarrer.

"Nous aurions facilement pu y aller", a déclaré Vowles, "mais j'ai de loin préféré passer le temps consacré aux essais virtuels, puis nous les ferons à Bahreïn."

"Donc, c'est en partie parce que nous avons poussé nos limites absolues, et en partie parce que je crois beaucoup plus en faisant d'autres essais et en utilisant ensuite Bahreïn comme opportunité pour commencer."

Il n'y aura que trois jours d'essais officiels de pré-saison cette année, tous se déroulant à Bahreïn à partir de mercredi cette semaine.

Contredisant le point de vue de Vowles selon lequel Williams a encore le temps de se mettre à niveau, Fernando Alonso la semaine dernière, le programme d'essais hivernaux de la F1 a été "injuste".

"J'ai réfléchi tout l'hiver à ce sujet : à quel point il est injuste que nous n'ayons qu'un jour et demi pour préparer un championnat du monde", a déclaré le Aston Martin chauffeur.

"Quand il y a trois jours, ce qui est un nombre impair, on ne peut pas les répartir correctement entre les pilotes", a ajouté Alonso. "Et je ne sais pas pourquoi nous ne partons pas avec deux voitures. Parce que nous sommes déjà à Bahreïn et que nous courons la semaine suivante."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.