5 décembre - Offrande Charles Leclerc Un méga nouveau contrat en Formule 1 est une "bonne décision", selon l'ancien patron de l'équipe Ferrari, Cesare Fiorano.

La rumeur court cette semaine que même si l'équipe de Maranello ne propose qu'une prolongation d'un an pour 2025, Carlos Sainz, Frédéric Vasseur est en train de signer un énorme contrat 2025-2029 pour Leclerc avec un salaire doublé à 50 millions d'euros par an.

"Je pense que c'est une bonne décision", a déclaré Fiorio La Gazzetta dello Sport, "parce qu'il ajoute à sa vitesse et à son habileté la capacité de limiter le nombre d'erreurs qu'il commet.

"Jusqu'à récemment, il en a commis un trop grand nombre", a ajouté l'Italien de 84 ans. "(Max) Verstappen a le même âge que lui, mais lui aussi a commis beaucoup d'erreurs dans les premières années.

"Maintenant, Leclerc évolue vers le genre de maturité que Max et Lewis Hamilton avoir."

Fiorio pense également que Ferrari aurait raison de continuer à travailler avec l'Espagnol Sainz.

"Ils font un peu trop d'erreurs, mais ils sont tous les deux très rapides", a-t-il déclaré.

"Leclerc est meilleur en qualifications et plus rapide que son coéquipier, même si on parle de dixièmes, pas d'une demi-seconde. Sainz est globalement plus doué pour gérer une course."

Quant au nouveau patron de Ferrari, Vasseur, Fiorio - qui était directeur sportif chez Ferrari entre 1989 et 1991 - estime que le Français a fait du bon travail lors de sa première année à la tête de la légendaire équipe italienne.

"C'est sans aucun doute un grand professionnel et quelqu'un qui connaît très bien son métier, également parce qu'il l'a pratiquement toujours fait", a-t-il déclaré.

"En Formule 1, son CV en termes de résultats n'est pas si exceptionnel, et globalement, ce n'est pas comme s'il avait fait mieux que (Mattia) Binotto. Mais c'est un grand professionnel et nous verrons le vrai fruit de son travail en 2024. ".

Ferrari peut-elle rattraper son retard ? Red Bull en 2024, cependant, ce sera peut-être une autre affaire.

"Un bon travail a été fait par rapport à Mercedes", a déclaré Fiorio, "étant donné qu'ils (Red Bull) ont failli être attrapés. En général je constate que plusieurs équipes derrière Red Bull sont au même niveau. Le problème est évidemment Red Bull.

"Mais cela a toujours été comme ça en F1, avec des périodes de domination plus ou moins absolue. Mais cela ne dure jamais éternellement."

Quant à la charge de travail de Ferrari pendant l'hiver, il explique : "Il me semble qu'au niveau du moteur, rien de plus n'est nécessaire. Mais du travail est nécessaire pour résoudre les problèmes dans les virages rapides."

"Une étape est également nécessaire en termes de stratégies, car nous avons constaté quelques erreurs. Nous avons besoin de plus de créativité, de plus d'intuition, sans suivre les décisions des autres équipes.

"Cette année a été une véritable annéehill bataille", a déclaré l'Italien, "mais dans l'ensemble, Ferrari a confirmé qu'elle dispose d'un personnel de premier ordre, d'excellents mécaniciens et d'ingénieurs de grande valeur. C’est-à-dire tout ce qui est nécessaire pour revenir le plus rapidement possible à une compétitivité maximale. »


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.