1er octobre - Le retour de l'Afrique au calendrier de la Formule 1 n'est pas mort dans l'eau, selon le PDG de la F1, Stefano Domenicali.

Un accord pour Kyalami, ayant accueilli pour la dernière fois un Grand Prix en 1993, était considéré par les initiés comme une quasi-certitude pour 2023.

En fin de compte, l'accord a échoué, semble-t-il, pour des raisons financières.

Grand Prix d'Afrique du Sud 1985: vainqueur de la course F1, podium et résultats

Nigel Mansell, Keke Rosberg, Williams Honda, GP d'Afrique du Sud 1985, podium

"La raison en est que le promoteur local nommé par la F1 n'a pas été en mesure de respecter les garanties financières", a déclaré Anton Roux, président de Motorsport South Africa (MSA) et membre du Sénat de la FIA. News24 la semaine dernière.

"Nous devons maintenant remplacer le promoteur local, mais je suis très confiant que nous serons sur le calendrier 2024."

Domenicali est également plein d'espoir, mais il laisse la porte ouverte à un autre lieu africain autre que Kyalami.

"C'est un objectif très clair", a-t-il déclaré à Sky Italia en marge de la GP de Singapour interrogé sur l'organisation d'une course sur le continent africain.

"L'Afrique reviendra et, espérons-le, figurera très bientôt sur notre calendrier."

De nouvelles rumeurs suggèrent que Domenicali vise en fait un GP d'Afrique l'année prochaine.

"Nous devons juste nous assurer que lorsque nous faisons quelque chose de nouveau, nous le faisons avec les bons partenaires et avons une base stable pour rester plus longtemps", a déclaré l'Italien.

"Ce serait une erreur d'y aller un an et de disparaître ensuite si les conditions ne sont pas réunies. Il ne s'agit pas seulement d'avoir les bons moyens financiers, mais aussi de préparer le lieu pour le week-end que l'on souhaite y organiser."

"La seule chose que je peux dire après le premier contact avec Kyalami, c'est qu'il y a d'autres endroits en Afrique qui s'intéressent également à la Formule 1", a insisté Domenicali.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.