1er juillet - Même avec une bataille fascinante pour le championnat du monde en jeu, la politique culturelle domine la scène en Formule 1 pour l'instant.

Le paddock est maintenant en colère contre les derniers commentaires de l'ancien supremo de la F1 Bernie Ecclestone, y compris qu'il "prendrait une balle" pour le président russe Vladimir Poutine.

Il a également critiqué le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et a défendu la légende de la F1 Nelson Piquet - qui vient d'être expulsé par le British Racing Drivers' Club de Silverstone (BRDC).

"Nelson ne ferait jamais tout son possible pour dire quoi que ce soit de mal, certainement", aurait déclaré Ecclestone, 91 ans.

"Je pense que ce qui s'est probablement passé, car sa fille est la petite amie de Max Verstappen, probablement après avoir vu l'accident (de Silverstone en 2021), il a probablement explosé et l'a poursuivi."

La Formule 1 a condamné l'interview d'Ecclestone.

"Les commentaires de Bernie Ecclestone sont ses opinions personnelles et contrastent fortement avec la position des valeurs modernes de notre sport", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Lewis Hamilton, le sujet de la déclaration controversée de Piquet « N-word » qu'Ecclestone dit qu'il devrait ignorer, a déclaré que les figures de division appartenant aux générations passées ne devraient plus être entendues.

"Pourquoi donnons-nous une plate-forme à ces gars?" a déclaré le septuple champion du monde, faisant également référence à Sir Jackie Stewart qui demande à Hamilton de prendre sa retraite.

"Ils ne sont pas dans l'air du temps, ils ne sont clairement pas disposés à changer."

En raison de la connexion de Piquet avec Verstappen, alors que le pilote néerlandais sort avec Kelly, la fille du triple champion du monde, la saga a également attiré l'attention sur Red Bull chauffeur.

"Je n'ai pas encore parlé à Nelson, non", a déclaré Verstappen à Silverstone, insistant sur le fait que l'homme de 69 ans est un "mec sympa" et "pas un raciste".

« Ce n'est pas non plus à moi de lui en parler. Tu ne ferais pas ça, n'est-ce pas ? a ajouté le champion du monde 2021.

"Il n'a pas besoin que je lui dise ce qui est bien et ce qui ne l'est pas."

Verstappen nie également que les interdictions pour des personnages comme Piquet et Ecclestone soient appropriées.

"Vous n'aidez pas la situation en faisant cela", a-t-il déclaré. "Cela n'aide pas ce que vous essayez de faire respecter - il vaut mieux discuter."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

17 commentaires d'un fan de F1 sur "La Formule 1 condamne les dernières déclarations d'Ecclestone »

  1. ReallyOldRacer

    "Pourquoi donnons-nous une plate-forme à ces gars?" a déclaré le septuple champion du monde, faisant également référence à Sir Jackie Stewart qui appelle Hamilton à prendre sa retraite.

    Beaucoup d'entre nous posent cette question à propos de Sir Lewie The Poseur.

    5
    4
      • Blofly

        Les deux ont tort, Hammi élimine intelligemment Maxi mais fait croire que c'est la faute de Maxi. Maxi jure sur le chevalier à la radio, obtenir 5 points sur son permis se termine par un dnf et une interdiction de course, le greffier gagne et du coup les élus sont de retour en lice pour un wdc. Oh et Georgie obtient un podium.
        Si cela échoue, le Canadien/Italien intervient et élimine Maxi lorsqu'il est en train d'être dépassé. Pas Maxi en train d'être lapé vous les idiots.
        C'est un complot, bande d'amateurs ! 👁🏎

        2
        1
  2. John B

    Encore un post stupide

    Vous devez savoir que si vous avez exprimé une opinion dans le passé, vous avez été sévèrement traité ou envoyé

    Voulons-nous vraiment recommencer à craindre des représailles pour avoir simplement été honnêtes

    pour ma part je ne le ferais pas

    1
    1

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.