17 juillet - La Formule 1 pourrait être confrontée à une confrontation avec son instance dirigeante à la fin du processus de candidature pour un maximum de deux nouvelles équipes dès 2025.

Plusieurs candidats sont passés par le processus d'appel d'offres de la FIA et on pense que deux d'entre eux ont peut-être été informés par la fédération basée à Paris qu'ils remplissaient les critères.

"Il semble qu'Andretti et Hitech obtiendront le sceau d'approbation de la FIA", a déclaré Michael Schmidt, correspondant d'Auto Motor und Sport.

"Ils sont tous les deux en mesure d'entrer en Formule 1 en termes de technologie, de personnel et de finances", a-t-il ajouté.

L'offre soutenue par Cadillac d'Andretti a été la plus importante, tandis que l'équipe de Formule 2 Hitech promet également d'entrer dans le sport avec le soutien du milliardaire kazakh Vladimir Kim.

La pierre d'achoppement, cependant, n'est pas seulement l'objection de bon nombre des Équipes F1 - comprenant Ferrari avec son droit de veto spécial - mais aussi Liberty Media et le PDG de la F1 Stefano Domenicali.

Frédéric Vasseur de Ferrari dit qu'il n'est pas convaincu par l'argument selon lequel la F1 bénéficierait grandement d'avoir une équipe américaine à part entière comme Andretti sur la grille.

"L'attractivité de la F1 est beaucoup plus basée sur la nationalité des pilotes. Cela n'a rien à voir avec la nationalité de l'équipe", a déclaré Vasseur.

Quant à Domenicali, on pense qu'il est en désaccord avec le président de la FIA Mohammed Ben Sulayem, affirmant que Liberty Media doit également être en mesure de contrôler quelles équipes obtiennent l'autorisation d'entrer dans le sport.

"Comme nous l'avons toujours dit", a déclaré Domenicali, "nous devons nous assurer que la décision est bonne pour l'entreprise."

Plus tôt cette année, Andretti a accusé les équipes existantes de F1 d'être "gourmandes" en ne voulant pas ouvrir le sport à un onzième participant.

"Je n'aurais probablement pas dû utiliser le mot", a-t-il déclaré à Speed ​​​​Week.

"Au final, bien sûr, tout le monde pense surtout à soi et j'aurais probablement fait la même chose à leur place.

"Je ne blâme pas les équipes", l'ancien de 60 ans McLaren pilote ajouté. "C'est un sport très, très cher et tout le monde est incroyablement engagé. Ils doivent se protéger et je le comprends.

"Mais à la fin, ils ne prennent pas la décision. Cette décision appartient toujours à la FIA et à la FOM."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

7 commentaires d'un fan de F1 sur "F1 Faces Showdown : les nouvelles équipes Andretti et Hitech sous les projecteurs »

  1. smokey

    Cela faisait longtemps qu'il n'y avait plus de 20 équipes en compétition en F1. Auparavant, seules les 20 voitures les plus rapides des qualifications étaient éligibles pour courir, et les autres ont fait leurs bagages et sont rentrés chez eux. Le nombre supplémentaire d'équipes cette fois signifie-t-il que seuls les 20 meilleurs qualifiés pourront courir ? Ou verrons-nous une extension de la grille pour accueillir les voitures supplémentaires pour la course, comme cela se produit actuellement en F2 et F3.

    5
    1
  2. ReallyOldRacer

    "L'attractivité de la F1 est beaucoup plus basée sur la nationalité des pilotes. Cela n'a rien à voir avec la nationalité de l'équipe", a déclaré Vasseur.

    Droite. Freddie, enlevez les Ferrari et les cartes d'identité italiennes de l'équipe de Maranello et qu'avez-vous ? Le dernier champion italien de F1 remonte à 70 ans.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.