26 juin - Greg Maffei, le PDG de la société américaine propriétaire de la Formule 1, a donné un grand coup de pouce à de Michael Andretti candidature pour entrer dans la 11e équipe du sport.

S'exprimant sur le webcast Walker et Dunlop, cependant, il a admis non seulement que de nombreuses équipes existantes repoussent l'idée, mais que la F1 aura en fait du mal à accueillir plus que ses 10 équipes actuelles.

"Le vrai problème est la façon dont la structure fonctionne aujourd'hui, il y a probablement quatre ou cinq garages, des zones de paddock où cela serait difficile à mettre dans une 11e baie", a déclaré Maffei.

"Peut-être que cela peut être résolu avec de l'argent et du temps. Mais ce n'est pas quelque chose que vous claquez des doigts et que vous résolvez."

Mais il a indiqué que Liberty n'est pas fermé à l'idée d'accueillir plus d'équipes - c'est pourquoi le nouveau circuit de Las Vegas est déjà équipé pour accueillir plus de 10 concurrents.

"Nous nous sommes accommodés et ce ne sera pas un problème avec Vegas", a-t-il déclaré.

Le plus gros problème, semble-t-il, est l'argent - ou la dilution des revenus des équipes qui sont actuellement divisés en 10.

"Diviser 11 façons n'est pas quelque chose qui les enthousiasme particulièrement", a déclaré Maffei.

Selon des rumeurs récentes, une solution proposée serait que les "frais de nouvelle équipe" payables par un nouveau concurrent pourraient passer de 200 millions de dollars actuels à près d'un milliard.

Mais Maffei a admis que "tout ce qui est proposé pour payer une redevance de franchise ne les compense pas suffisamment pour la dilution qu'ils vont prendre pour la 11e équipe".

Cependant, le fait que l'offre d'Andretti soit soutenue par General Motors et Cadillac pourrait faire basculer la situation.

"Je pense qu'il y a des raisons de penser que cela pourrait se produire", a déclaré Maffei.

"Je pense que nous avons de la chance d'avoir autant d'OEM maintenant - autant que nous n'en avons jamais eu. Mais avoir plus d'OEM, en particulier un américain, serait certainement positif."

Ce sur quoi Maffei est très clair, en attendant, c'est qu'une entité devrait payer plus que les 20 milliards de dollars qui auraient été offerts par l'Arabie saoudite pour l'achat des droits commerciaux F1 de Liberty Media.

"Pour être honnête, ce ne serait pas une offre intéressante", a-t-il révélé. "Nous valons entre 17 et 18 milliards de dollars sur le marché, alors pourquoi accepter une offre de 20 milliards de dollars ?"


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

5 commentaires d'un fan de F1 sur "L'offre d'Andretti soutenue par General Motors : un changement de jeu pour la F1 ? »

  1. ReallyOldRacer

    "Pour être honnête, ce ne serait pas une offre intéressante", a-t-il révélé. "Nous valons entre 17 et 18 milliards de dollars sur le marché, alors pourquoi accepter une offre de 20 milliards de dollars ?"

    Euh, parce que c'est plus que ce que vous valez et un énorme profit ???

    Quant à l'équipe ajoutée qui dilue le pot. Vous ne payez que jusqu'à la 10ème place. Où est la dilution ?

  2. smokey

    "le PDG de la société américaine propriétaire de la Formule 1"
    IMO c'est un triste monde dans lequel nous vivons quand un sport peut appartenir à une organisation. Avant qu'Eccles ne fasse de la F1 une entreprise, toute nouvelle équipe était la bienvenue sur la grille. De nos jours, une nouvelle équipe est considérée comme une menace et le montant obscène qu'une nouvelle équipe doit payer est scandaleux et semble être utilisé pour décourager toute participation ultérieure. Ça sent fort la gourmandise !

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.