Dec.8 - Lewis Hamilton a affirmé Valérie Plante. Sebastian Vettel bouclé "sous une pression extrême" en 2017.

En juin, le quadruple champion du monde était aux prises avec une bataille de championnat serrée contre Vettel en Azerbaïdjan. Ferrari Le conducteur l’a heurté de manière délibérée pendant une période de voiture de sécurité.

"Seb a montré plus de nervosité cette saison qu'avant", a déclaré Hamilton au journal Stuttgarter Nachrichten.

"Aucun de nous n'est superman, et tout le monde peut échouer sous une pression extrême," le Mercedes pilote ajouté. "Certains ont atteint ce point plus tôt, d'autres plus tard.

"C'est comme le tennis. Si Federer joue contre Nadal, l'un attend une petite faiblesse de l'autre, car un demi pour cent suffit."

Mais Hamilton a déclaré qu'il prospérait sous haute pression.

"Vous l'avez vu à la fin de la saison. Tout à coup, je n'ai plus eu de pression et je n'étais pas très bon", a-t-il ri.

"Je compare cette saison à un sprint 100 de Usain Bolt", a poursuivi Hamilton.

"Il commence souvent mal, mais ensuite il revient."

Et il attend FerrariVettel doit sortir des blocs fortement en 2018.

"Je suppose qu'il retrouve ses forces pour l'année prochaine, mais je n'ai pas peur", a déclaré Hamilton.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.