12 septembre - L'ordre hiérarchique de la F1 pourrait être bouleversé à Singapour avec l'entrée en vigueur d'une nouvelle directive technique de la FIA.

L'instance dirigeante du sport s'inquiète du fait qu'en 2023 certaines équipes aient trouvé une faille dans les règles interdisant la « flexion » aérodynamique – notamment en ce qui concerne le nez avant, les ailes arrière et les planchers.

Certains pensent que la répression de la FIA, qui impliquera de nouvelles mesures de tests dès ce week-end à Singapour, explique la récente baisse de performances d'Aston Martin.

"Ce sera intéressant", a déclaré Mercedes le patron Toto Wolff.

Aston Martin on voit déjà qu'ils ont pris du recul maintenant que leur aile bouge moins, mais je ne connais pas les détails. Attendons voir.

"Je ne sais pas qui en bénéficiera plus que les autres, mais qui sait. Peut-être Red Bull sera soudainement une demi-seconde plus lente. Ce serait bien, mais je ne pense pas que ce sera le cas."

En effet, Red BullChristian Horner dit avoir vu "quelques nez en caoutchouc" sur des voitures concurrentes cette saison, mais nie que la directive soit "quelque chose qui nous affecte".

"Honnêtement, je ne sais pas ce qui va changer dans le classement", Williams » a déclaré l'ingénieur Dave Robson. "Mais je ne pense pas que nous serons concernés.

"Nous devrons peut-être ajuster un peu nos planchers, mais nous sommes bons en termes d'ailes. Donc j'espère que cela ralentira certaines personnes, ce qui serait bien pour nous."

Équipe McLaren Le patron Andrea Stella, quant à lui, a déclaré : "Si la FIA estime que c'est nécessaire, cela signifie qu'il y a quelque chose à réprimer et pour nous, je pense que c'est une bonne nouvelle."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.