26 juillet - Après des sorties d'horreur à Silverstone et en Hongrie, Alpine devrait franchir un cap de deux dixièmes ce week-end à Spa-Francorchamps.

C'est un crash qui a emporté la paire en Hongrie, mais c'était juste après un autre double DNF pour les Français. Esteban Ocon et Pierre Gasly à Silverstone.

L'équipe appartenant à Renault glisse ensuite à la 6e place du classement des constructeurs.

"Nous n'avions aucun contrôle sur ces deux DNF", a déclaré le chef d'équipe Otmar Szafnauer, "tout comme nous n'avions aucun contrôle sur les Silverstone DNF.

"L'un d'eux était un échec d'un fabricant qui fabrique des composants pour les hélicoptères et les compagnies aériennes - une industrie qui échoue rarement", a-t-il déclaré à DAZN.

"Mais cela a échoué. Nous ne devrions donc pas nous inquiéter de ces choses, nous concentrer uniquement sur ce que nous pouvons contrôler et faire du bon travail."

Il y a eu des bouleversements de propriété et de gestion au sein de l'équipe en difficulté basée à Enstone ces dernières semaines, et beaucoup voient maintenant une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête de Szafnauer.

"Vous devez vous rappeler que Laurent Rossi fait maintenant des projets spéciaux", a déclaré Szafnauer lorsqu'on l'a interrogé sur la sécurité de son emploi – à la lumière des critiques antérieures du PDG Rossi et maintenant évincé.

"Oui, il m'a embauché, mais (le PDG de Renault) Luca de Meo m'a embauché aussi, et c'est Luca qui s'est finalement assis avec moi et m'a convaincu de rejoindre son projet", a-t-il insisté.

"Comme nous le savons, le projet d'Alpine était avec le plan de 100 courses, et je pense que nous en avons fait environ 30. Il nous reste donc encore environ 60 courses. Et cela prend du temps.

"Cela a pris du temps pour tout le monde. Je sais que Luca est un homme de parole, et il m'a donné sa parole de 100 courses pour commencer à gagner, et parfois il faut reculer d'un demi-pas pour prendre deux attaquants.

"Red Bull, qui a plutôt bien réussi, a acheté Jaguar, une équipe de milieu de grille, et il leur a fallu cinq ans pour commencer à gagner.

"Il semble que c'est ce qu'il faut - quatre à cinq ans. 100 courses est un nombre réaliste. En général, la stabilité dans ce type d'équipe, quand vous gérez entre 950 ou 1000 personnes, est très, très importante."

Quant à ces deux dixièmes, Szafnauer a déclaré que le gain de temps au tour devrait venir avec l'introduction d'un nouveau plancher ce week-end en Belgique.

"C'est environ deux dixièmes, donc on va y aller", a déclaré le patron de l'équipe Alpine.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Un fan de F1 commente sur "Un saut de deux dixièmes : les espoirs d'Alpine s'envolent avec un nouveau plancher à Spa »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.