15 mai - Le PDG de la F1 admet qu'il est peu probable que l'un des deux grands prix d'Italie soit encore au calendrier au-delà de 2025.

Les courses sportives à Imola cette semaine, quelques mois seulement avant l'historique et traditionnel GP d'Italie à la légendaire Monza.

"L'Italie est un élément central de notre calendrier", a déclaré Stefano Domenicali. La Repubblica journal. "Mais nous devrons bientôt aborder ensemble la quantité de ressources à investir en tant que pays.

"Le caractère unique d'un grand prix ne suffit plus. Nous devons changer de rythme en ce qui concerne l'infrastructure pour les fans."

Cependant, le PDG de la F1 a insisté sur le fait qu'il était "possible" à la fois Imola et Monza obtiendra de nouveaux contrats.

"Oui, mais objectivement, c'est assez difficile", admet l'Italien.

"Il y a de plus en plus de pays prêts à entrer dans le calendrier, de l'Extrême-Orient du monde aux Etats-Unis en passant par l'Europe elle-même, comme Madrid qui a démontré qu'il est possible d'innover."

Domenicali dit que le moment de vérité pour les promoteurs italiens approche désormais.

« Fin août, à Monza, nous ferons le point avec les institutions gouvernementales et avec l'Aci", a-t-il déclaré.

"Si aujourd'hui certains pays n'ont pas envie d'investir, de coopérer avec nous ou de faire des projets à long terme, ils risquent de se retrouver sans le grand prix."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

2 commentaires d'un fan de F1 sur "Race for Survival : Grands Prix d’Imola ou de Monza sur glace mince »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.