Melbourne ne suivra pas l'exemple de Bahreïn en excluant les spectateurs de son grand prix 2020.

Quelques jours seulement avant le début de la saison en Australie, de sérieuses questions subsistent sur la viabilité de l'ensemble du championnat du monde.

La Chine a été reportée, Bahreïn a annoncé que la deuxième manche du week-end prochain se tiendrait sans spectateurs, et un nuage plane sur la troisième course au Vietnam.

Ancien supremo de F1 Bernie Ecclestone a dit qu'il n'irait pas à Bahreïn.

"Les habitants du Golfe prennent très au sérieux le coronavirus", a-t-il déclaré. Voir journal.

"J'ai décliné l'invitation annuelle du roi."

Et un responsable au Vietnam nous a dit: "La décision appartient à la fédération du sport automobile et aux experts. Ils évalueront la situation et prendront la décision finale."

Melbourne, cependant, va de l'avant.

Lorsqu'on lui a demandé si les organisateurs envisageaient de suivre l'exemple de Bahreïn en excluant les fans, le chef du GP d'Australie, Andrew Westacott, a déclaré à la radio sportive locale SEN: "Pas une chance.

"Quand vous regardez 86,000 XNUMX (spectateurs) au MCG hier soir, et le footy la semaine suivante, nous devons faire le tour des choses de manière sensée et continuer à avancer dans la vie tout en prenant les précautions nécessaires", a-t-il déclaré.

Le plus gros problème à l'heure actuelle est le nouveau verrouillage par l'Italie de sa «zone rouge» dans le nord, qui, sans affecter AlphaTauri, pourrait poser problème Ferrari et Pirelli.

Mais Ferrari a confirmé que son personnel était en route pour l'Australie.

"La Alpha Tauri les voitures et les voitures Ferrari arrivent d'Avalon en ce moment, donc c'est vraiment bien. Le personnel clé est à bord de ses avions ", a confirmé Westacott.

Cependant, d'autres membres du monde de la F1 sont plus préoccupés.

"Bien sûr, je suis inquiet," Renault Le patron Cyril Abiteboul a déclaré à Canal Plus.

"J'envoie maintenant mes gens sur la route et qui sait, peut-être que quelqu'un sera infecté. Je pense Formule 1 est trop léger sur ce point.

"Nous devons tous être responsables mais le sport peut aussi prendre plus de responsabilités lui-même. Je veux aussi que nous courions, mais je ne veux courir aucun risque", a-t-il ajouté.

Après le premier trio de courses en Australie, à Bahreïn et au Vietnam, la F1 sera de retour en Europe. Zandvoort, la première course européenne, n'est pas complaisante.

"Cela garde notre esprit occupé, mais il n'y a rien de concret pour l'instant. Nous devons nous en tenir aux conseils du RIVM", a déclaré le patron de la course. Jan Lammers, se référant à l'agence de santé néerlandaise, a déclaré à NOS. "Nous n'avons aucune influence sur cela."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.