7 juin - Après l'annulation due aux inondations à Imola récemment, une brume de smog plane maintenant sur la course du week-end prochain du GP du Canada.

CTV rapporte que des incendies de forêt locaux ont soufflé du smog sur la grande région de Montréal - où la Formule 1 se rassemblera au Circuit Gilles Villeneuve.

"Il est conseillé aux personnes souffrant de problèmes respiratoires, comme les enfants asthmatiques, d'éviter les activités physiques intenses à l'extérieur jusqu'à ce que l'avertissement soit levé", indique le rapport.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

11 commentaires d'un fan de F1 sur "Avertissement respiratoire émis alors que le smog recouvre Montréal avant le GP canadien de F1 »

  1. CanadienEh

    La seule réaction respiratoire sera que les visiteurs haleteront d'horreur devant le dédain corrosif que les Canadiens pseudo-français accordent aux anglophones.

    Ils viennent d'adopter une suite de lois au Québec que même Dame Lucille devrait protester. Le "français" doit être la seule langue visible dans tous les lieux d'affaires ; c'est la seule langue parlée dans les bureaux du gouvernement et devant les tribunaux. Seuls les réfugiés francophones ont besoin d'émigrer au Québec. L'anglais ne peut pas être enseigné à l'école - l'anglais étant la langue internationale des affaires n'entre pas en ligne de compte. Attendez-vous à un service uniquement en français dans tous les magasins et restaurants.

    Et notre gouvernement fédéral n'a rien fait pour les arrêter. Mon Dieu - un autre exemple de traitement préférentiel pour 19 % de la population canadienne.

    • Jere Jyräla

      Je doute fortement qu'un tel changement se produise car personne ne peut savoir dans quelle langue parler en public, se faire servir, etc. (sans parler des maisons) puisque parler différentes langues en public est parfaitement légal partout dans le monde et d'ailleurs, Montréal est spécifiquement plus anglophone que d'autres endroits au Québec, peut-être même plus que Paris.
      Tous les visiteurs ne parlent pas français, ils ne pourraient donc pas soudainement converser dans une langue qu'ils n'ont pas étudiée auparavant, pas plus que les visiteurs de pays comme la Chine, le Japon, la Corée du Sud, le Mexique, les pays d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud (tous avec un niveau de maîtrise de l'anglais faible ou relativement faible) pourrait soudainement converser dans les langues pertinentes respectives sans apprentissage préalable.
      On ne peut pas s'attendre à ce que les gens connaissent ou apprennent la langue de chaque pays ou région qu'ils visiteront.
      Enfin, revenons à la question d'origine, les GP de F1 sont des événements internationaux, donc l'anglais sera très certainement utilisé partout dans les limites de la piste comme toujours, y compris utilisé pour l'annonce en bord de piste aux côtés du français.

      • Shroppyfly

        Vous n'habitez pas de l'autre côté de la Manche, les Frenchies sont des paresseux Tw ** s qui disent au revoir à tous les boat people après avoir fait le plein de moteurs hors-bord, si je me souviens bien 51% de tous les travailleurs en France sont employés par le état, la seule chose qu'ils ont bien faite était vive la révolution , débarrasser le pays d'une autre famille royale inutile, nous pourrions faire avec ça ici... Je pense que je suis en train de fulminer... !

        • CanadienEh

          Stupide ! Jere semble revendiquer la connaissance d'une province au Canada qui a fait tout ce qui était en son pouvoir constitutionnel pour éliminer la langue anglaise - et a largement réussi. Si un mot pouvait être utilisé pour décrire notre pseudo-province française ce serait les formes conjuguées de l'adjectif « corrompu ». Notre premier ministre Trudy, est du QC et il est complètement corrompu. Le gouverneur général a été reconnu coupable de corruption. Il définit l'ensemble de la société là-bas.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.