Peut 23 - Fernando Alonso a refusé de s'excuser pour des commentaires qui auraient pu lui laisser une accusation discréditée par la FIA au pouvoir.

In Barcelone, mais aussi dans les jours précédents, le double champion du monde a lancé une critique cinglante des derniers responsables de la course de Formule 1, les qualifiant de "chose la plus inquiétante" à propos du sport.

Il s'en est pris au co-directeur de course Niels Wittich et a claqué une pénalité qu'il a reçue à Miami.

"C'était juste de l'incompétence des stewards", a déclaré le joueur de 40 ans. "Ils n'étaient pas très professionnels, je pense."

Après avoir fait ces commentaires, Alonso a été vu en train de discuter avec le président de la FIA Mohammed Ben Sulayem et le co-directeur de course de Wittich, Eduardo Freitas, au Alpine camping car.

Certains rapports suggèrent que la FIA envisageait même une accusation de discrédit.

"Alonso fera une bonne déclaration publique sur la FIA pendant le week-end de course", a déclaré un responsable anonyme de la FIA cité par le journal suisse. Voir.

Interrogé dimanche sur sa conversation avec le président de la FIA Ben Sulayem et d'autres responsables de la F1, Alonso d'Alpine a confirmé qu'elle avait eu lieu.

"Je lui parle régulièrement", a déclaré Alonso au journal AS. "Il connaissait mon opinion après Miami donc il était au courant de tout.

"En fin de compte, nous essayons tous de nous entraider", a déclaré l'Espagnol. "Le FIA, les pilotes, nous sommes tous dans le même bateau - nous voulons que le sport soit plus juste et meilleur.

"C'était une bonne conversation et nous avançons."

Lorsqu'on lui a demandé s'il irait jusqu'à présenter des excuses, cependant, Alonso a insisté: "Excusez-vous? Pourquoi?"

Pendant ce temps, La Gazzetta dello Sport soupçonne que les négociations avec Alpine et Aston Martin sur un contrat de 2023 pour Alonso lancé en Espagne.

"Lorsque Flavio Briatore est apparu dans le paddock samedi, nous avons commencé à imaginer qu'il se passait quelque chose", a déclaré le correspondant du journal Mario Salvini.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

5 commentaires d'un fan de F1 sur "Alonso ne s'excuse pas pour sa critique de la FIA »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaîtra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.