21 juillet - Deux des meilleurs pilotes de Formule 1 ne savent pas trop à quel point ils sont intéressés par les derniers changements de règles de mi-saison en 2023.

Fernando Alonso dit qu'il n'est pas sûr que la construction de pneus fondamentalement différente de Pirelli introduite à Silverstone contribué au week-end plus difficile d'Aston Martin.

"Évidemment, c'est encore un facteur que nous devons encore analyser un peu plus en détail lors des prochaines courses", a-t-il déclaré en Hongrie. "Je ne suis pas fan de changer les règles au milieu d'un championnat."

Encore un autre changement de mi-saison, à tester ce week-end au Hungaroring, est une modification du format des qualifications - les pilotes devant utiliser des pneus durs en Q1, des médiums en Q3 et des pneus tendres en Q3.

"Je ne pense pas que cela changera trop", a déclaré Alonso. "C'est pareil pour tout le monde."

Il soutient même le fait que le format modifié signifie que chaque pilote ne se voit attribuer que 11 jeux de pneus pour le week-end au lieu de 13.

"Il y a donc une raison derrière cela, nous devrions donc le soutenir et au moins essayer", a déclaré le pilote le plus âgé de F1.

Mais comme principe fondamental, il admet que les changements de mi-saison ne sont pas idéaux.

"Vous changez les balles au milieu d'un tournoi de tennis et c'est ce qui se passe lorsque nous changeons de pneus ici - nous changeons les règles au milieu d'un championnat du monde de Formule 1", a déclaré Alonso.

Les Ferrari Charles Leclerc dit qu'il ne sait pas comment les ajustements du format de qualification auront un impact sur les performances.

"Je n'en ai vraiment aucune idée," sourit-il.

"Je pense que ça va être un week-end difficile car nous avons maintenant trois séances d'entraînement pour travailler sur de nombreuses options différentes avec le nouveau format à l'esprit", a ajouté Leclerc.

"De nouvelles opportunités peuvent apparaître, mais il y a aussi une forte probabilité de faire une erreur qui gâchera le week-end. Mais cela fait partie du jeu.

"Cependant, je ne pense pas que le risque d'erreur doive faire partie de notre sport. Je crois que le plus fort doit gagner", a-t-il ajouté.

Cependant, il a déclaré que c'était "bien" que les pilotes aient désormais plus de liberté quant aux pneus à utiliser dans leurs allocations pour toutes les autres sessions.

"Ce sera intéressant de voir ce que font les équipes car je m'attends à voir des choix assez différents", a déclaré Leclerc.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Un fan de F1 commente sur "Alonso et Leclerc : Incertitude et prise en charge des ajustements de format de qualification »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.