Aug.24 - Max Verstappen est la composante de Red BullLe package Formule 1 de qui fait vraiment la différence.

C'est le point de vue du Dr de l'équipe Helmut Marko, qui, à 80 ans, déclare ne voir aucune raison de démissionner de si tôt.

"Tant que je suis en bonne forme mentale et physique, et tant qu'ils me donnent l'opportunité de continuer, je le ferai", a déclaré l'Autrichien à motorsport-magazin.com.

"Tant que je suis capable d'apporter une contribution positive, je ne me sens pas comme un vieil homme boiteux."

En effet, avec Red Bull Si dominant à l'heure actuelle, le groupe propriétaire de boissons énergisantes serait réticent à apporter le moindre changement.

"Ils sont tout simplement parfaits dans toutes les disciplines" Ferrari a déclaré cette semaine le patron Frédéric Vasseur, "qu'il s'agisse du châssis, de l'aérodynamique, du moteur, du pilote ou de la stratégie."

"C'est ce qui fait la différence."

Marko, cependant, n'est pas tout à fait d'accord.

"Bien sûr, nous avons une très bonne voiture, que nous avons améliorée par rapport à l'année dernière", a-t-il déclaré. "Nos rivaux Ferrari et Mercedes ont été étonnamment décevants.

"Ils sont restés au même niveau et sont toujours aux prises avec divers problèmes. Notre voiture est de loin la plus polyvalente et la plus rapide de la piste.

"Mais l'avantage, qui atteint parfois une demi-minute à la ligne d'arrivée, c'est Verstappen", a insisté Marko.

"Avoir Max est la clé", a-t-il poursuivi. "La raison de la supériorité de Red Bull c'est la vitesse de Verstappen, pas de la voiture.

"Il faut le comparer avec Sergio Pérez, qui fait certainement partie des cinq pilotes les plus rapides. Et en moyenne, Verstappen est plus rapide d'une demi-seconde - parfois plus - en qualifications.

"Et en course, la situation est la même", a déclaré Marko.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.