8 décembre - Le nouveau PDG d'Audi a finalement rejeté les spéculations selon lesquelles il pourrait annuler de manière sensationnelle l'engagement du constructeur automobile appartenant à Volkswagen d'entrer en Formule 1 en 2026.

Bien que l'accord avec Nettoyer est gravé dans le marbre, avec 25 pour cent de participation dans l'équipe suisse déjà entre les mains d'Audi, la récente nomination de Gernot Dollner au poste de PDG chargé de réduire les coûts a déclenché des rumeurs selon lesquelles le contrat pourrait être annulé.

Mais Magazine Manager, un mensuel économique allemand faisant autorité, insiste sur le fait que Dollner a effectivement apporté son soutien au projet F1.

Bien que l'on pense que Dollner n'a pas été autorisé à faire de déclarations publiques après avoir quitté VW plus tôt cette année, le magazine affirme qu'il a assuré à ses collègues lors d'une récente conférence de direction d'Audi AG que Sauber-Audi avait toujours le feu vert.

De plus, lorsque Oliver Hoffman, membre du conseil d'administration d'Audi, a été interrogé sur l'état d'avancement du projet F1, "il a expliqué à quel point le sujet était précieux pour Audi", a rapporté l'agence de presse DPA.

"Un auditeur aurait déclaré que partir n'était pas une option et le nouveau patron d'Audi, Gernot Dollner, n'est pas intervenu", ajoutent les médias.

Une autre publication respectée, Auto Motor und Sport, a également rendu compte de la réunion, insistant sur le fait que "selon nos informations, il (Dollner) serait positif à l'égard du projet F1".

"Son obligation légale de confidentialité de 100 jours à laquelle sont soumis les nouveaux membres du conseil d'administration vient d'expirer, on s'attend donc à ce que Dollner commente publiquement la question prochainement."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.