19 novembre - La Formule 1 et Pirelli sont allés "trop ​​loin" en essayant de concevoir spécifiquement des pneus pour pimenter la course.

Mercedes a connu une saison particulièrement mouvementée avec sa voiture 2023, mais le patron Toto Wolff a pointé du doigt les caractéristiques des pneus sur le nouveau tracé de Las Vegas après Lewis Hamilton n'a même pas réussi à atteindre le troisième trimestre vendredi soir.

George Russell dans la voiture sœur, quant à elle, qualifiée P4 - juste derrière Red Bullest dominant Max Verstappen.

"La conclusion est qu'on voit ici de grandes différences entre deux voitures identiques", a déclaré Wolff à Sky Deutschland. "Nous devons regarder ce que nous faisons.

"Le pneu monte et descend de quelques degrés et cela fait la différence entre l'adhérence et l'absence d'adhérence."

Ainsi, lorsqu'on lui a dit que la F1 avait spécifiquement demandé à Pirelli de concevoir des pneus pour promouvoir des courses plus intéressantes, Wolff a répondu : "Peut-être que nous sommes allés trop loin avec cela."

"Pour le moment, il s'agit davantage de savoir qui murmure le mieux, qui met le mieux ses pneus dans la fenêtre, en course, plutôt que de savoir qui peut conduire le plus vite."

Et il a dit que, pour les meilleurs pilotes de F1 comme Hamilton et certains des meilleurs ingénieurs de Mercedes, ce qui se passera ensuite à Las Vegas "reste un mystère".

"Vous voyez aussi cela à McLaren", a poursuivi Wolff. "Ils sont normalement devant maintenant, mais tout d'un coup, ils sont éliminés en Q1. D’un autre côté, vous avez des Ferrari qui sont soudainement une demi-seconde plus rapides. »

De même, Williams Logan sergent ne ferme plus essentiellement la marche mais P7 lors des qualifications à Las Vegas.

"Nous savons que Williams peut facilement faire entrer la température dans les pneus. Cette piste est froide et rapide et ils sont là."

Wolff, cependant, a reconnu que Mercedes devait également assumer une partie de la responsabilité de ne pas être en mesure de capitaliser sur sa lutte critique avec Ferrari pour la deuxième place du championnat des constructeurs.

"Tous les deux Ferrari et nous sommes trop stupides pour maximiser quand l'autre équipe est mauvaise", a déclaré l'Autrichien.

"(Carlos) Sainz recule de dix places et pourtant nous n'avons pas deux voitures devant. Même si nous nous battons pour la première place du perdant."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

2 commentaires d'un fan de F1 sur "Drame des pneus en F1 : Wolff blâme Pirelli pour les courses imprévisibles »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.