La Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) et la direction de la Formule 1 ont dévoilé le calendrier des courses de la saison 2025. Cette saison à venir est particulièrement importante car elle commémore le 75e anniversaire du Championnat du Monde FIA ​​de Formule 24. La vaste programmation comprend 16 courses, commençant en Australie le 7 mars et se terminant à Abu Dhabi le 2025 décembre. Notamment, comme le Ramadan aura lieu tout au long du mois de mars XNUMX, les courses de Bahreïn et Grands Prix d'Arabie Saoudite ont été reportés au mois d'avril.

Reflétant les améliorations apportées en 2024 pour une séquence géographique plus efficace des événements, ces changements persistent en 2025. Après l'étape asiatique en Australie et en Chine, suivie du Japon en avril, le championnat traversera l'Europe pendant les mois d'été. Le circuit se déplacera ensuite vers les Amériques à l'automne et se terminera par des courses consécutives au Qatar et à Abu Dhabi.

Mohammed Ben Sulayem, Président de la FIA, a souligné la planification stratégique derrière le Calendrier 2025 F1, approuvé par le Conseil Mondial du Sport Automobile :

"Le calendrier du Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA de cette année témoigne de notre engagement continu en faveur du développement durable en optimisant la répartition régionale des courses. Même si notre objectif reste de stabiliser la Formule XNUMX, nous assumons également nos responsabilités envers la conservation de l'environnement et le bien-être de nos citoyens. les équipes et le personnel qui voyagent à l’échelle mondiale.

Sous la direction de Stefano Domenicali de Formula One Management, nous avons élaboré un calendrier quilanceDes pistes riches en patrimoine avec des lieux contemporains. Nous exprimons notre plus profonde gratitude aux autorités sportives nationales hôtes, aux organisateurs locaux et aux nombreux bénévoles de la FIA dont le dévouement incessant garantit que la Formule 1 reste un événement de premier plan pour un public mondial, alors que nous nous préparons à célébrer cette 75e saison marquante. »

Stefano Domenicali, président et directeur général de la Formule 1, a partagé son enthousiasme pour la saison à venir :

"À l'approche du 75e anniversaire de FIA Championnat du Monde de Formule 2025 en 24, c'est le moment de célébrer l'héritage et l'expertise qui nous permettent de présenter un calendrier aussi solide. Cette saison nous mènera à travers XNUMX lieux spectaculaires à travers le monde, continuant à offrir des courses, une hospitalité et des divertissements exceptionnels appréciés par des millions de spectateurs dans le monde.

Nous sommes reconnaissants du soutien de la FIA, de nos promoteurs et des villes hôtes partenaires, ainsi que de toutes les autorités sportives nationales associées pour leur collaboration dans la réalisation de ce calendrier. Je voudrais également reconnaître le soutien indéfectible de nos équipes de F1, de nos pilotes – les piliers de notre sport – et de nos fans dévoués qui soutiennent avec passion la Formule 1. »

✅ Découvrez l'intégralité qui vient de sortir Calendrier 2025 F1


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

7 commentaires d'un fan de F1 sur "Le calendrier des courses de F1 pour la prochaine saison 2025 est déjà publié »

  1. Jere Jyräla

    Un dévoilement très précoce après seulement quatre GP depuis juin-juillet est généralement la période où les calendriers de courses sont publiés au plus tôt.
    Étonnamment, une fois de plus, la FOM et la FIA n'ont pas pris la peine d'utiliser des opportunités viables pour éviter complètement les triples têtes, en particulier en début de saison, en organisant simplement les GP d'Australie et du Japon une semaine plus tôt (à moins que l'EPrix de Tokyo n'ait à nouveau lieu). le dernier dimanche de mars), voire deux semaines plus tôt pour Melbourne, suivi de Shanghai-Suzuka le 16/23.3, & donc les suivants également plus tôt, ce qui éviterait du même coup le triplé Imola-Monaco-Montmelo pour au moins minimiser leur montant total plutôt que de le maintenir à 3, malgré l'absence du triple COTA-AHR-Interlagos ou les intervalles inutilement longs vers la fin, bien qu'il n'y ait pas de pause estivale traditionnelle l'année prochaine, mais un week-end hors course de moins et pareil avec Silverstone-Spa intervalle (je note également que Spa et Hungaroring ont échangé leur commande).
    Enfin, les GP de Bahreïn et d'Arabie Saoudite pourraient être les deux premières manches s'ils avaient lieu avant le 28.2 (le jour où le Ramadan commence officiellement ou effectivement avec une fin le 29.3), car rien n'empêche de courir en février, simplement parce que les courses de F1 n'ont pas eu lieu. Cela fait longtemps que cela ne s'est pas tenu en février ne signifie pas que cela ne puisse pas être refait, tout comme en décembre avant 2019/20, non pas que cela soit nécessaire pour éviter les triples de toute façon.

  2. smokey

    J'espère que la citation "une priorité pour améliorer la qualité des événements" ne signifie pas des événements trash plus fastueux comme Las Vegas, où ils se dérouleraient s'ils pouvaient avoir un tour gratuit au détriment de la course automobile !
    Aussi « gérer l’empreinte environnementale du sport » n’est-il qu’un tas de mots dénués de sens ! Le cirque continue de faire marche arrière partout dans le monde ! Un bon exemple étant Espagne > Canada > Autriche. J'admets que ce calendrier constitue une amélioration, mais pourrait être meilleur et plus efficace.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.