21 octobre - Toto Wolff est de retour dans le paddock de Formule 1 pour remettre de l'ordre dans son Équipe Mercedes.

"Tout va bien", a-t-il déclaré avant le US GP à Austin. "Juste un remplacement de ligament.

"Difficile de marcher mais ça va."

Alors qu'il se remettait d'une opération au genou, l'Autrichien a sauté ses courses les moins préférées - dans le lointain Japon et au Qatar au Moyen-Orient - et est resté en contact avec l'équipe via une configuration à distance chez lui.

"J'ai une configuration de pitwall à la maison, donc j'étais complètement branché", a déclaré Wolff à Austin. "Mais évidemment, lorsque vous êtes à distance, vous devez laisser les gars ici piloter l'avion.

"Vous ne regardez pas les visages, vous ne voyez pas ce qui se passe émotionnellement et vous vous sentez, d'une certaine manière, détaché."

Et pendant que le chat était absent, les souris... Lewis Hamilton et George Russell - joué. À Suzuka, la voix de Wolff pouvait être entendue sur la radio de bord émettant un ordre d'équipe, tandis qu'au Qatar, Hamilton percutait son équipier au premier tour.

Certains ont senti un lien entre l'absence de Wolff et les magouilles, avec le patron adjoint Jérôme d'Ambrosio et le directeur des médias Bradley Lord en charge dans son sillage.

"Non, je ne pense pas", sourit l'homme de 51 ans. "Nous en avons aussi ri dans l'équipe, mais je ne pense pas que cela ait eu un effet.

"Je pense que nous courons davantage devant maintenant. Je pense que nous avons une idée, vous savez, de ce que ça fait de n'avoir aucune voiture devant vous. De toute façon, nous ne le saurons jamais. Je suis dos."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Un fan de F1 commente sur "L'absence de Wolff : catalyseur du drame F1 ou simple coïncidence ? »

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.