22 février - James Vowles a minimisé les premières inquiétudes concernant Williams'Saison 2024.

L'équipe était la dernière à être prête avec une voiture très différente pour le nouveau championnat du monde, après avoir annulé une précédente séance de « shakedown ».

Il est finalement apparu à Bahreïn juste avant le début des essais officiels de pré-saison, mais mercredi il semblait fragile en termes de fiabilité et de rythme.

Selon certaines rumeurs, Williams aurait abandonné son projet de diriger l'arrière. suspension de la voiture Mercedes d'usine actuelle, optant plutôt pour la configuration 2023.

"En fait, il est trop tôt pour en dire plus" Alex Albon » a été rapporté après le roulage limité de mercredi, « mais il est clair qu'elle est exempte d'un certain nombre de défauts caractéristiques de la voiture de l'année dernière.

"Mais il semble que d'autres soient apparus."

Vowles, cependant, étant devenu le nouveau patron de l'équipe Williams il y a tout juste un an après une carrière d'ingénieur renommée chez Mercedes, a minimisé toute allusion à une crise d’équipe au début de 2024.

"Notre objectif pour 2024 n'est pas une position certaine dans le championnat", a-t-il déclaré à la chaîne belge RTBF à Bahreïn. "C'est plutôt le regard extérieur de l'équipe.

"Nous voulons que les gens disent 'Ah oui, il y a du changement'. Nous voulons évidemment des résultats mais notre objectif est de relancer cette équipe pour que nous soyons bien installés dans le futur.

"Et nous sommes dans cette direction maintenant", a déclaré Vowles, qui n'a que 44 ans. "Nous devons encore changer beaucoup de choses mais cela ne peut pas se faire en un an ou trois. Je suis très fier de notre voiture pour cette année."

"C'est vraiment différent des années précédentes. Il y a eu beaucoup de changements techniques. En termes de performances, nous le saurons dans les prochains jours."

Vowles a également été interrogé sur le départ imminent de Mercedes de son ancien collègue Lewis Hamilton.

"Pour le sport et Ferrari c’est très bien, mais il faut voir à long terme, pas seulement 2025 mais aussi 2026-2027. Cela permet donc à Mercedes de créer un autre avenir de l’intérieur.

"Je pense que c'est un très bon changement pour tout le monde sauf Mercedes dans les deux prochaines années", sourit-il.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.