Nov.27 - Fernando Alonso a publié une évaluation cinglante du format de qualification actuel en trois parties de la Formule 1.

When the Aston Martin le pilote a remporté ses titres pour Renault il y a près de vingt ans, le sport était passé d'un format traditionnel de 60 minutes sur 12 tours à des qualifications un par un sur un seul tour.

C'étaient deux formats qu'Alonso, aujourd'hui âgé de 42 ans, appréciait, mais il pense maintenant qu'avec la façon dont la Formule 1 a évolué depuis l'introduction des qualifications actuelles de type « élimination directe », le format est devenu totalement « obsolète ».

À Abou Dhabi pour la finale de la saison 2023, il a déclaré que les qualifications étaient désormais excessivement affectées par les limites de piste, les temps minimum pour les tours d'échauffement et la circulation lente nécessitant un nouveau flux de règles subsidiaires.

"Ce format de qualification est obsolète", a déclaré Alonso au journal sportif espagnol journal AS. "Nous ne pouvons pas avoir ce genre de stress.

"Ce qui était autrefois la meilleure séance du week-end, lorsque les voitures étaient les plus actives, est désormais la pire séance pour tout le monde", a-t-il insisté.

"Suivez les limites, le trafic, les obstacles, les tours supprimés, etc. Nous sommes tous heureux quand c'est fini maintenant et cela ne devrait pas être comme ça."


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

8 commentaires d'un fan de F1 sur "Fernando Alonso dénonce le format de qualification actuel "obsolète" en F1 »

  1. CanadienEh

    Peut-être. Mais ses arguments sont valables : les qualifications sont un spectacle de gong. C'est un miracle que personne n'ait été blessé ou mutilé. Il est temps pour la FIA de revoir également le fardeau réglementaire - il n'y a jamais eu d'attention particulière aux limites des pistes. De toute façon, qui s’en soucie ? Si vous conduisez sur le bord, vous ne serez de toute façon pas le plus rapide. Et les infractions dans la voie des stands lorsqu'un membre de l'équipe des stands ne porte pas un certain élément d'EPI - je veux dire honnêtement, cela donne aux commissaires techniques beaucoup plus de pouvoir qu'ils n'en ont besoin ou ne le méritent.

    Je suis membre du camp « moins c'est plus ». Prenez soin des bases, mais après cela, éloignez-vous et laissez-les courir. Cette action de dictateur eurocentrique, autocratique, à quatre chasses d’eau et qui sent le pet est en train de ruiner la F1. FFS.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.