Lors d'une réunion cruciale qui prépare le terrain pour l'avenir de la Formule 1, les parties prenantes se sont réunies pour sculpter le plan des week-ends Sprint de la saison 2024 et au-delà. Ces discussions, guidées par les propositions du Comité consultatif sportif, ont abouti à une série d'ajustements stratégiques et de mises à jour réglementaires visant à améliorer le spectacle des courses et à assurer l'évolution continue du sport.

Une nouvelle ère pour les week-ends de sprint en 2024

Au cœur des discussions se trouvait le soutien unanime en faveur d’une approche renouvelée du format du week-end Sprint. Le consensus atteint entraînera un remaniement du calendrier du week-end. Vendredi accueillera désormais les essais libres 1 et les qualifications de sprint, ouvrant la voie à un samedi bien rempli d'action avec à la fois la course de sprint et les qualifications du Grand Prix. Cette accumulation mène au crescendo du week-end, le Grand Prix, dimanche.

Ce calendrier remanié n'est pas seulement un changement de séquence mais un mouvement stratégique conçu pour accroître l'anticipation et l'engagement tout au long du week-end. La formalisation de ces ajustements sera présentée pour approbation au Conseil mondial du sport automobile (WMSC) le 28 février, marquant une étape importante vers leur mise en œuvre.

Mises à jour réglementaires : unités de puissance, DRS et au-delà

Dans une démarche reflétant la nature dynamique du sport et sa recherche constante de l'excellence, la Commission F1 a également donné son feu vert à plusieurs modifications réglementaires clés. Les pilotes se verront notamment attribuer une unité de puissance supplémentaire, portant le total à quatre par pilote pour les saisons 2024 et 2025. Cet ajustement vise à répondre aux demandes d'un monde de plus en plus challcalendrier dynamique tout en préservant l’intégrité de la compétition.

Un autre changement important concerne les règles d'activation du système de réduction de la traînée (DRS) pendant les courses. L'activation aura désormais lieu juste un tour après le départ de la course ou après une période de voiture de sécurité, une modification par rapport à l'exigence précédente de deux tours. Ce changement devrait améliorer les opportunités de dépassement et la dynamique de course.

En outre, l'assemblée a approfondi les discussions sur le Règlement 2026, avec un accent particulier sur la durabilité financière et la gestion de l'environnement, soulignant l'engagement de la Formule 1 à devenir une figure de proue des pratiques sportives durables.

Regard vers l'avenir

La réunion a également vu l'approbation de plusieurs mises à jour mineures des règlements techniques, sportifs et financiers 2024, soulignant le perfectionnement continu du sport. Il est important de noter que tous ces changements réglementaires sont en attente d'approbation par le WMSC, un processus qui garantit que toutes les modifications s'alignent sur la vision et les normes globales du sport.

Alors que le Championnat du Monde de Formule 2024 de la FIA se tourne vers la saison 1, ces développements témoignent d'une approche avant-gardiste visant à faire évoluer le paysage compétitif du sport tout en conservant son essence fondamentale. L’anticipation de la façon dont ces changements remodèleront l’avenir de la Formule XNUMX est palpable, promettant une ère d’enthousiasme renouvelé et de profondeur stratégique.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

2 commentaires d'un fan de F1 sur "F1 Evolution : groupes motopropulseurs, DRS et plus pour la saison 2024 »

  1. Jere Jyräla

    Plus rien de nouveau concernant le format de sprint et les qualifications d'entraînement-shootout-sprint sont exactement comme je m'y attendais en ce qui concerne l'ordre spécifique des sessions.
    Quatre comme limite pour les ICE, TC et MGU, comme la saison dernière à partir du GP d'Azerbaïdjan, est bonne avec deux GP supplémentaires.
    Le DRS à partir du deuxième tour et du deuxième tour suivant le SC ou la suspension était déjà le cas pour trois sprints la saison dernière à des fins expérimentales, il n'est donc pas surprenant que ces tours de référence deviennent la norme pour toutes les courses et sprints.
    Je suis encore un peu sceptique, mais ce changement finira probablement par bien fonctionner.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.