6 novembre - Le PDG de la F1, Stefano Domenicali, admet que des modifications importantes au format du week-end « sprint » seront probablement apportées pour 2024.

Le sujet des ajustements de format, des grilles inversées potentielles, des prix en argent des courses de sprint, d'un championnat de sprint séparé et de nombreuses autres propositions lancées seront examinés par la Commission de Formule 1 lors de sa prochaine réunion à Abu Dhabi.

"Nous avons nos antennes dans toutes les directions lorsqu'il s'agit de rendre notre sport plus attractif", a déclaré le directeur général du sport représentant le détenteur des droits commerciaux Formula One Management, cité par Speed ​​Week.

"Nous devons essayer de nouveaux formats et rester ouverts à tout. Cela est particulièrement vrai lorsqu'il s'agit du thème de la durabilité."

Sur le front de la « durabilité », la FIA, la F1 et Pirelli ont lancé une expérience avec une allocation réduite de pneus par pilote en Hongrie et Monza cette année - impliquant un format de week-end modifié dictant l'utilisation de certains composés dans les segments de qualification.

Il est possible que cette initiative – où les pilotes disposent de 11 sets par week-end au lieu de 13 au complet – puisse désormais être étendue à plusieurs courses supplémentaires en 2024, ou peut-être même à toute la saison.

"Deux trains, cela ne semble pas beaucoup, mais si nous pouvons le faire sur une saison entière, nous économiserons la production, le transport et le recyclage de 3,500 1 pneus", déclare Mario Isola, le patron de Pirelli FXNUMX.

"Pour l'essentiel, l'expérience a été un succès", a ajouté l'Italien. "Il reste encore quelques détails à travailler, mais dans l'ensemble, c'était bien."

On pense qu'une majorité des équipes partagent la position de Pirelli.

"Je pense que la plupart des fans ne savaient même pas qu'il y avait une répartition différente des pneus", a admis McLaren patron Andrea Stella. "L'attractivité de la Formule 1 n'a en rien diminué."

La proposition visant à rendre l'expérience permanente sera probablement à l'ordre du jour de la Commission F1 lors de la finale de la saison 2023 à Abu Dhabi.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

6 commentaires d'un fan de F1 sur "Domenicali fait allusion à une refonte majeure du format « Sprint » pour la saison de F2024 1 »

  1. Jere Jyräla

    Je suis d'accord avec le format sprint dans son format actuel.
    Mais en tout cas, j'espère que les six circuits ou plutôt trois en supposant Red Bull Ring, Interlagos et Losail restent, ce serait le circuit de Yas Marina, Jeddah et Albert Park ou Suzuka au lieu de Jeddah ou d'Albet Park, mais au moins YMC parmi ces six.

  2. James

    Ne pourraient-ils pas organiser le sprint en parallèle du Grand Prix, je sais que cela va à l'encontre du plafond de prix, mais permettre qu'une voiture supplémentaire soit amenée aux courses de sprint. Et les pilotes d'équipe pour les courses de sprint doivent avoir une pilote féminine et utiliser le pilote d'essai/développement.

    • Personne n'est parfait

      Cela semble mieux, mais je pense que les grilles inversées sont beaucoup trop risquées, parce que les gros points sont donnés pendant le GP et c'est tout simplement stupide, parce que personne ne veut aller vite pendant les squali, parce qu'on ne peut que perdre.

      Il serait intéressant qu'ils sécurisent les circuits pour la conduite inverse et qu'ils le fassent avec des courses de sprint.

      Il serait également préférable qu'ils se qualifient vendredi pour le Sprint, qu'ils conduisent cela samedi matin et qu'ils fassent la qualification pour le GP après le Sprint, afin que les équipes puissent modifier leur configuration de qualification/configuration de course en fonction des données de pneus qu'elles ont générées pendant le sprint.

  3. Personne n'est parfait

    S'il vous plaît, arrêtez également de parler de durabilité !!!
    La course ne sert à rien ! Ce ne sera donc jamais « vert »... surtout si vous continuez à voler autour du monde avec 20 Boeing 747 avec un calendrier de courses comme celui-ci. Voler du Japon au Qatar en passant par les États-Unis 20 ! heures, au Mexique, au Brésil, de retour aux États-Unis ! et 20 ! heures de retour à Abu Dahbi encore... ?
    Et nous n’avons pas encore commencé à fabriquer de la fibre de carbone… à produire ces batteries « vertes ».

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.