25 octobre - La Formule 1 agit dans le dos d'Andretti pour arracher le soutien de General Motors - le deuxième constructeur automobile sur le marché américain critique.

C’est ce qu’affirme Jenna Fryer, journaliste sportive de longue date pour l’agence de presse américaine Associated Press.

Cela survient après que la FIA a récemment donné son feu vert à la candidature d'Andretti pour courir en F1 dès 2025 - laissant la décision finale entre les mains du détenteur des droits commerciaux appartenant à Liberty Media, Formula One Management.

La plupart des dix équipes existantes s'opposent également à la candidature d'Andretti, qui est soutenue par General Motors qui compte se lancer dans le sport avec sa marque Cadillac.

"La F1 et Liberty traitent publiquement sa candidature (d'Andretti) comme du papier brouillon, lui accordant peu ou pas de reconnaissance", a déclaré Fryer.

Michael Andretti, ancien pilote de F1 et fils du champion du monde 1978 Mario, a assisté au récent US GP avec son célèbre père.

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi sa candidature en F1 n'est pas populaire parmi Liberty et les équipes existantes, il a répondu à Austin : "Je ne sais pas. D'une certaine manière, c'est un mystère pour moi de savoir pourquoi ils repoussent."

Fryer pense qu'elle connaît la raison.

"Andretti peut faire valoir que le garder à l'écart de la F1 est effectivement personnel", a déclaré le rédacteur en chef d'AP sur les courses automobiles.

"Trois personnes différentes ayant une connaissance directe des conversations ont confirmé à AP que la F1 avait demandé à General Motors si elle s'associerait avec quelqu'un d'autre qu'Andretti", a ajouté Fryer.

Quant à Michael Andretti, elle présume : "La F1 ne semble pas vouloir de lui, et en l'excluant, la F1 apparaît comme une course de clubs. Pas une série qui présente les plus grandes innovations du sport automobile mais une série pour ceux qui sont invités à concourir et faire partie du club.

"C'est peut-être simplement un argument qu'Andretti doit trancher devant un tribunal", a déclaré Fryer.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

3 commentaires d'un fan de F1 sur "Le rêve F1 d'Andretti : pourquoi la résistance de Liberty Media attise les spéculations »

  1. ReallyOldRacer

    Dommage, mais cela semble se diriger vers un litige. Cela fait longtemps que Pete Lovely n'a pas transporté sa Lotus mise à jour de Tacoma à Watkins Glen pour tenter sa qualification. Je ne suis pas sûr que ce « nouveau monde » en F1 soit une bonne chose. Hmm, peut-être que je suis vraiment vieux. smh

    • Shroppyfly

      Mauvaise presse pour Liberty et la Fia si elle va devant les tribunaux, je pense, soit cela voudra, d'autant plus que la Fia alias Binman a dit que la Fia est derrière tout cela, je crois aussi me souvenir que la Fia alias Binman a dit qu'elle pouvait autoriser Andretti même sans accord des équipes, ce qui tournerait certainement mal pour la Fia, sinon je suppose qu'ils traînent à long terme pour le nouvel accord concorde, c'est-à-dire Plus d'argent

  2. RMR

    F1/Liberty semble vraiment satisfait des habitants du bas de l'échelle comme HAAS qui n'apportent aucune expérience en F1 ; mais HAAS attire de nouveaux fans des médias sociaux à travers des gens comme « Gunther n'a jamais gagné beaucoup » sur Netflix. C'est assez nul que F1/Liberty joue à un jeu de si bas niveau avec l'histoire de la F1.
    N'importe quoi pour de l'argent, je suppose, avec la nouvelle F1 où la télé-réalité sensationnelle est reine... Barf !

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.