20 avril - Le nouveau contrat Aston Martin de Fernando Alonso pourrait bientôt faire de son collègue de longue date Pedro de la Rosa redondant.

Alonso et l'ancien pilote de F1 de la Rosa ont été jumelés non seulement chez Aston Martin, où ce dernier Espagnol est ambassadeur de l'équipe, mais aussi chez McLaren et de Ferrari dans le passé.

Alonso, 42 ans, a qualifié son nouveau contrat avec Aston Martin de "contrat le plus long" qu'il ait jamais signé en F1 - même s'il ne garantit qu'un rôle de course pour 2025 et 2026.

Antonio Lobato, commentateur de la chaîne espagnole DAZN, a demandé de la Rosa, 53 ans, à Shanghai, quand il prolongerait son propre contrat avec Aston Martin.

"J'ai fait une blague cette semaine en disant que quand Fernando Alonso "Je suis là, Pedro sera absent", a ri de la Rosa. "Eh bien, si c'est vraiment pour Fernando de rester dans l'équipe, alors je pars."

De la Rosa plaisantait, mais l'implication est claire : un rôle hors course est prévu pour Alonso une fois qu'il aura finalement décidé de raccrocher son casque.

Lorsqu'on lui a demandé quand cela pourrait se produire, de la Rosa a répondu : "Fernando a signé un contrat à si long terme, deux ans de compétition au début, que je ne vois pas de date d'expiration pour lui."

Lobato est d'accord : "Fernando n'a jamais caché la possibilité de rester dans un rôle plus technique derrière le mur pour aider l'équipe ou comme consultant pour Aston Martin.

"Cela pourrait être une relation encore plus longue que nous ne le pensons."

2026 sera la 23e saison d'Alonso sur la grille de F1, et il aura alors 45 ans.

"Dans un sport aussi difficile que celui-ci, où le niveau de demande est extrême et où il n'y a que 20 places, rester là-bas aussi longtemps et être toujours un tel acteur sur le marché des transferts est incroyable", a déclaré Lobato.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.