Event: Grand Prix d'Abu Dhabi
Piste: Circuit de la marina

Météo: sécher  28.8 ° C
Tarmac: sec  41.4 ° C
Humidité :% 57
Wind : 8.6 km/h S
Pression: 1013 mbar

Circuit Yas Marina – Faits saillants du FP3

Alors que le soleil se couchait sur le circuit de Yas Marina, les équipes et les pilotes se préparaient pour la dernière séance d'essais (FP3) avant la très attendue manche de qualification pour le Grand Prix de Formule 2023 d'Abu Dhabi 2. Après une séance FPXNUMX perturbée, les équipes étaient impatientes de profiter au maximum du temps de piste disponible.

Le FP2 perturbé ouvre la voie à un FP3 imprévisible

Les EL2 de vendredi, marquées par des drapeaux rouges en raison d'incidents impliquant Carlos Sainz et Nico Hulkenberg, ont laissé les équipes à la recherche de données, notamment sur les simulations de course. La rotation à grande vitesse de Sainz et les dommages causés à la barrière ont entraîné un retard important, impactant le programme de chacun. En conséquence, les stratégies pour le Grand Prix étaient en suspens, les équipes manquant de longues courses cruciales et de simulations de qualification.

Les équipes se battent pour les positions au championnat

L'enjeu est de taille dans le championnat des constructeurs, Ferrari et Mercedes se disputant étroitement la deuxième place. Seuls quatre points séparent les deux géants, ce qui ajoute une pression supplémentaire pour performer. De même, Aston Martin talonne McLaren pour la quatrième place, tandis que Williams vise à repousser un AlphaTauri renaissant pour la septième place.

Focus sur les stratégies pneumatiques

La décision de Pirelli de fournir les composés les plus tendres (C3, C4 et C5) a ajouté une couche supplémentaire de complexité, surtout après les essais limités des FP2. Les équipes ont effectué moins de tours que prévu pour évaluer les performances de ces composés dans des conditions variables.

L'action du FP3 se déroule

Lewis Hamilton, désireux de rattraper le temps perdu, était parmi les premiers en piste, optant pour des pneus tendres. Pendant ce temps, Aston Martin, cohérente dans son approche, a commencé avec des composés durs, dans le but possible d'améliorer les performances en course en frottant les pneus.

Meilleurs artistes et surprises

  • Carlos Sainz a d'abord donné le ton, un rebond significatif après sa mésaventure en FP2.
  • Sergio Perez sur les softs a grimpé au sommet avec un louable 1m 25.417s, faisant allusion à Red Bullpotentiel dans des conditions plus fraîches.
  • Lando Norris a montré la force de McLaren, se plaçant dès le début dans une position de force.
  • George Russell est devenu la star du FP3, avec un brillant temps de 1'25.163''XNUMX, surpassant son coéquipier Hamilton.

L’incertitude plane avant les qualifications

Au fur et à mesure que la séance avançait, diverses stratégies se sont déployées. Ferrari semblait se contenter des médiums, se concentrant sur des courses plus longues, tandis que d'autres comme Williams et Alpine sont passés aux tendres pour les simulations de qualification. Les dernières minutes ont été marquées par une activité intense, plusieurs pilotes améliorant leurs temps mais incapables de détrôner Russell de la première place.

Luttes et préoccupations notables

  • Max Verstappen a exprimé son mécontentement à l'égard de la configuration du RB19, indiquant un potentiel challengins pour Red Bull.
  • Charles Leclerc et Ferrari, bien que rapide, n'a pas pu suivre le rythme de Russell, les laissant réfléchir à leur approche pour les qualifications.
  • Alpha Tauri leur absence au début de la session a soulevé des questions sur leur stratégie et leurs améliorations.

Regard vers l’avenir : qualifications et Grand Prix

Avec Russell en tête des FP3 et l'ordre derrière lui, un mélange de stratégies et de charges de carburant, les qualifications promettent d'être une affaire passionnante. Les équipes font face au challIls doivent s'adapter à des conditions changeantes, le spectre des signaux d'alarme d'hier et des données limitées jouant un rôle dans leurs stratégies.

La confrontation finale

Alors que la saison touche à son apogée, la séance de qualification à Yas Marina promet du suspense et du drame. S'agira-t-il d'un face-à-face entre les suspects habituels, ou un concurrent inattendu se montrera-t-il à la hauteur ? Avec moins d'une seconde séparant le top 15, le décor est planté pour une conclusion palpitante de la dernière séance de qualification de la saison.

Le meilleur temps au tour lors des FP3 de l'année dernière était un temps de 1:24,982 min piloté par Sergio Pérez avec le Red Bull RB18.

Tableau des temps FP3 2023 Abu Dhabi F1 GP

P Non Tournevis équipe Time Freak 1st Gap Laps Pneus
1 63 George Russell Mercedes 1:24,418 14 S
2 4 Lando Norris McLaren 1:24,513 + 0,095s 16 S
3 81 Oscar Piastre McLaren 1:24,810 + 0,392s 16 S
4 23 Alex Albon Williams 1:24,929 + 0,511s 17 S
5 16 Charles Leclerc Ferrari 1:25,099 + 0,681s 27 S
6 1 Max Verstappen Red Bull 1:25,153 + 0,735s 19 S
7 31 Esteban Ocon Alpine 1:25,194 + 0,776s 18 S
8 2 Logan sergent Williams 1:25,205 + 0,787s 17 S
9 22 Yuki Tsunoda Alpha Tauri 1:25,222 + 0,804s 15 S
10 24 Zhou Guanyu Alfa Romeo 1:25,258 + 0,840s 23 S
11 11 Sergio Pérez Red Bull 1:25,259 + 0,841s 21 S
12 44 Lewis Hamilton Mercedes 1:25,292 + 0,874s 26 S
13 10 Pierre Gasly Alpine 1:25,303 + 0,885s 18 S
14 14 Fernando Alonso Aston Martin 1:25,343 + 0,925s 25 S
15 18 Lance Stroll Aston Martin 1:25,405 + 0,987s 24 S
16 77 Valtteri Bottas Alfa Romeo 1:25,420 + 1,002s 16 S
17 27 Nico Hulkenberg Haas 1:25,584 + 1,166s 22 S
18 3 Daniel Ricciardo Alpha Tauri 1:25,597 + 1,179s 15 S
19 20 Kevin Magnussen Haas 1:25,652 + 1,234s 20 S
20 55 Carlos Sainz Ferrari 1:25,713 + 1,295s 29 S

✅ N'oubliez pas de consulter le Aperçu du Grand Prix F2023 d'Abu Dhabi 1.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.