Event: Grand Prix de Hongrie F1
Piste: Circuit de Hungaroring

Météo: sécher  26 ° C
Tarmac: sec  42 ° C
Humidité :% 36
Wind : 2 km/h O
Pression: 987 mbar

Lewis Hamilton a marqué son 104e F1 pole position de sa carrière, lors de la séance de qualification du Grand Prix de Hongrie 2023 aujourd'hui. Le pilote Mercedes partira de la P1 pour la neuvième fois sur le Hungaroring. C'était le 138th pole pour Mercedes.

Rapport T1

Dans une tournure des événements époustouflante lors de la séance de qualification du Grand Prix de Hongrie F2023 1, George Russell, l'an dernier pole-sitter, s'est retrouvé éliminé en Q1. Le jeune pilote britannique a exprimé sa frustration sur la radio de l'équipe, attribuant sa sortie prématurée au trafic dense du secteur trois. Le pilote américain, Logan Sargeant, a lui aussi rencontré des difficultés lors de sa course large dans la chicane, ce qui lui a coûté un temps crucial.

Alors que le temps s'écoulait en Q1, les tensions montaient dans le garage Mercedes lorsque les rediffusions montraient Russell emmêlé dans la circulation lors du dernier virage. La frustration était évidente sur son visage, tandis que le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, exprimait son mécontentement en frappant son bureau. Fait intéressant, Mercedes a opté pour un seul tour lancé en retard sur son deuxième jeu de pneus, s'écartant de la majorité du peloton qui a duré deux manches.

Les cinq pilotes éliminés en Q1 étaient Alex Albon, Yuki Tsunoda, George Russell, Kevin Magnussen et Logan Sargeant.

En bout de grille, Max Verstappen a réalisé une amélioration impressionnante de la septième à la deuxième place pour Red Bull, tandis que son coéquipier Sergio Perez a momentanément pris la première place. Cependant, c'est Guanyu Zhou d'Alfa Romeo qui a volé la vedette avec un tour sensationnel, le plus rapide de tous avec deux dixièmes.

Alors que la dernière minute de Q1 approchait, tous les regards étaient tournés vers la Mercedes de Lewis Hamilton. L'équipe avait envoyé ses pilotes pour un seul tour lancé et Hamilton se battait pour se qualifier pour la Q2. Malgré un record personnel dans le premier secteur, il a dû faire face à une rude concurrence de la part d'autres pilotes qui se battaient pour une place lors de la prochaine session.

La concurrence intense et les conditions de piste en montée rapide signifiaient que l'ordre de la grille était loin d'être réglé. Avec une seule seconde séparant tout le peloton, le dernier pilote à franchir la ligne pourrait avoir un avantage significatif.

Tout au long de la séance, la direction de course a été vigilante dans la surveillance des limites de piste, ce qui a entraîné la suppression de plusieurs temps au tour. Les pilotes devaient faire attention à ne pas dépasser les limites de la piste pour éviter les pénalités.

Alors que le drapeau à damiers annonçait la fin de la Q1, le classement final confirmait l'élimination d'Albon, Tsunoda, Russell, Magnussen et Sargeant. Pendant ce temps, Verstappen, Perez et Zhou sont devenus les meilleurs interprètes de la session.

Le drame et les surprises de la Q1 ont préparé le terrain pour une séance de qualification très compétitive et passionnante au Grand Prix de Hongrie de F2023 1. Alors que les pilotes se préparent pour Q2 et Q3, la bataille pour pole La position reste grande ouverte, promettant une confrontation électrisante pour tous les fans de F1.

Rapport T2

Alors que la tension montait au Hungaroring, la deuxième partie de la séance de qualification (Q2) pour le Grand Prix de F2023 de Hongrie 1 s'est avérée être une montagne russe d'émotions. Avec seulement les 10 meilleurs pilotes qui accèdent à la Q3, la bataille pour les positions sur la grille a été intense et certains grands noms ont été déçus.

La séance a commencé par un virage malheureux pour Pierre Gasly d'Alpine, son temps au tour ayant été supprimé pour cause d'infraction. Les espoirs de qualification de Gasly ont été déçus et il a rejoint son coéquipier Esteban Ocon sur la touche, tous deux éliminés de la Q2.

Malgré la double déception d'Alpine, Fernando Alonso a réussi à se faufiler dans le top 10 en s'assurant la 10ème place.

Valtteri Bottas, affichant un rythme soutenu, s'est assuré une place dans le top quatre, tandis que Charles Leclerc a rebondi de manière impressionnante dans le top 10, éliminant son propre coéquipier.

Lewis Hamilton s'est frayé un chemin jusqu'à la deuxième place, plaçant Carlos Sainz en P10 sur la bulle. Cependant, l'amélioration de Daniel Ricciardo en P11 signifiait qu'il manquait la coupe pour Q3.

Dans la dernière minute de Q2, les pilotes ont tout donné, établissant des records personnels dans des secteurs. Nico Hulkenberg a réussi à obtenir son temps jusqu'à P10, mais Lance Stroll n'a pu aller que 13e et a été éliminé.

Red Bull Le directeur de l'équipe, Christian Horner, a reconnu les risques liés à la stratégie des pneus, déclarant qu'ils préféraient ne pas sortir avec un deuxième pneu mais ne voulaient pas risquer d'être exclus de la Q3.

Max Verstappen a réalisé le meilleur temps au tour mais a été déçu lorsque son temps a été supprimé en raison d'une violation des limites de piste au virage 5. Verstappen, l'actuel prétendant au championnat, a fait face à un revers mais est resté déterminé.

Malgré le revers, Verstappen a réussi à se frayer un chemin dans la circulation et a établi un temps au tour époustouflant pour prendre la tête avec une marge non négligeable. Le pilote néerlandais a montré son esprit de compétition, laissant derrière lui la déception du temps au tour supprimé.

Sergio Perez, coéquipier de Verstappen, a réalisé une solide performance, enregistrant un temps déjà proche de celui obtenu pole position lors de la saison précédente. Stroll et Ocon ont suivi, mais cela n'a pas suffi à leur assurer une place dans le top 10.

Alors que le temps s'écoulait, les pilotes étaient confrontés à des décisions cruciales sur la stratégie des pneus. Presque tout le monde a cherché du caoutchouc frais, prêt à faire une dernière course pour assurer sa place en Q3.

La bataille en Q2 a préparé le terrain pour une Q3 passionnante et la course elle-même. Avec Verstappen désireux de faire ses preuves et Mercedes déterminé à combler l'écart, le Grand Prix de Hongrie promet d'être un spectacle passionnant. Restez à l'écoute pour la dernière partie des qualifications pour voir qui réclamera pole position et la possibilité de partir du haut de la grille dans cette course aux enjeux élevés.

Rapport T3

Lors d'une séance de qualification haletante au Hungaroring, Lewis Hamilton de Mercedes est sorti triomphant, obtenant pole position pour le Grand Prix de Hongrie de Formule 2023 1 par seulement 0.003 seconde. La tension sur la piste était palpable alors que le temps au tour fulgurant d'Hamilton a laissé les fans et les concurrents émerveillés. La dernière fois qu'il a décroché un pole la position était il y a 34 courses à Djeddah en 2021.

De Hamilton pole-le tour gagnant est venu après une bataille intense avec son rival le plus proche, Max Verstappen de Red Bull. Verstappen a exprimé sa frustration, déclarant qu'il avait eu du mal à trouver un bon balance tout au long du week-end. Bien qu'il ait obtenu la deuxième place, le pilote néerlandais pensait qu'il aurait pu être sur pole position compte tenu du potentiel de sa voiture.

Lando Norris de McLaren, qui était l'un des meilleurs artistes de la journée, s'est qualifié troisième mais a exprimé sa déception de ne pas pouvoir obtenir pole position. Le jeune pilote britannique estimait qu'avec un temps au tour inférieur au dixième de pole, il aurait pu décrocher la première place s'il avait réalisé le tour parfait.

Les 10 premiers de la séance de qualification étaient séparés par une marge incroyablement serrée de 0.577 seconde. La concurrence était féroce et les pilotes poussaient leurs voitures aux limites pour obtenir le moindre avantage. Charles Leclerc de Ferrari a réalisé une solide performance et a obtenu la quatrième position, tandis que Sergio Perez de Red Bull a connu une séance de qualification décevante, terminant à la neuvième place.

Alors que l'horloge s'écoulait, les tensions ont atteint un point d'ébullition et l'anticipation parmi la foule était palpable. Hamilton a été le dernier pilote à franchir la ligne, et le stade a éclaté de joie alors qu'il arrachait pole position d'un cheveu. L'écart de 0.003 seconde entre Hamilton et Verstappen a mis en évidence la concurrence féroce entre les deux champions du monde.

Avec une grille si serrée, le Grand Prix de Hongrie de demain promet d'être un spectacle palpitant et imprévisible. Les fans peuvent s'attendre à une bataille féroce pour la tête alors que les meilleurs pilotes se battent pour de précieux points au championnat. Le Hungaroring, connu pour sa nature sinueuse et exigeante, est sûr de tester au maximum les compétences des pilotes.

Les équipes vont maintenant analyser leurs données et élaborer une stratégie pour le jour de la course, où la gestion et la stratégie des pneus joueront un rôle crucial dans la détermination du vainqueur.

Les temps de secteur les plus rapides ont été :

  1. 27.782 s. de Max Verstappen (Red Bull)
  2. 27.033 s. par Oscar Piastri (McLaren)
  3. 21.547 s. de Max Verstappen (Red Bull)

Dernières années pole le temps de position était de 1: 17.377 min, piloté par George Russell avec la Mercedes W13.

Temps de qualification 2023 Hungarian GP

Pos Non Tournevis Équipe Q1 Q2 Q3 Laps
1 44 Lewis Hamilton Mercedes 1:18.577 1:17.427 1:16.609 20
2 1 Max Verstappen Red Bull 1:18.318 1:17.547 1:16.612 21
3 4 Lando Norris McLaren 1:18.697 1:17.328 1:16.694 20
4 81 Oscar Piastre McLaren 1:18.464 1:17.571 1:16.905 20
5 24 Zhou Guanyu Alfa Romeo 1:18.143 1:17.700 1:16.971 22
6 16 Charles Leclerc Ferrari 1:18.440 1:17.580 1:16.992 21
7 77 Valtteri Bottas Alfa Romeo 1:18.775 1:17.563 1:17.034 20
8 14 Fernando Alonso Aston Martin 1:18.580 1:17.701 1:17.035 21
9 11 Sergio Pérez Red Bull 1:18.360 1:17.675 1:17.045 23
10 27 Nico Hulkenberg Haas 1:18.695 1:17.652 1:17.186 20
11 55 Carlos Sainz Ferrari 1:18.393 1:17.703 15
12 31 Esteban Ocon Alpine 1:18.854 1:17.841 16
13 3 Daniel Ricciardo Alpha Tauri 1:18.906 1:18.002 15
14 18 Lance Stroll Aston Martin 1:18.782 1:18.144 18
15 10 Pierre Gasly Alpine 1:18.743 1:18.217 16
16 23 Alex Albon Williams 1:18.917 8
17 22 Yuki Tsunoda Alpha Tauri 1:18.919 9
18 63 George Russell Mercedes 1:19.027 9
19 20 Kevin Magnussen Haas 1:19.206 8
20 2 Logan sergent Williams 1:19.248 8


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

21 commentaires d'un fan de F1 sur "Résultats et rapport des qualifications F1 GP de Hongrie 2023 »

  1. Shroppyfly

    Cher Bod,
    Mes exigences contractuelles ont maintenant changé, je suis à nouveau le conducteur le plus insupportable sur la grille et vous faisant des millions de dollars, vous ne pouvez rien faire d'autre que de vous soumettre à mes demandes, ce dont j'ai maintenant besoin, c'est de 75 millions de dollars par an x ​​5 et d'un contrat de vie en tant que seul ambassadeur de Mbs, je suis, pour le dire franchement, le meilleur qui soit, comment pourriez-vous jamais douter de moi, je représente la société comme aucune autre personne ne le pourrait, tout le monde est en admiration devant moi.

    Veuillez signer et retourner le contrat ci-joint
    Le vôtre
    La chèvre, la dame, la meilleure personne de tous les temps

    • ReallyOldRacer

      Shrop', je crois que vous avez vu la lumière ..... ou trouvé le placard à alcool.

      Souhait de course : HAM et VER s'emmêlent et Lamo obtient le drapeau. J'ai acheté de la papaye au marché et je boirai des smoothies enrichis au petit-déjeuner.

    • Shroppyfly

      Cher Lewis,
      Ayant eu à revoir vos performances aujourd'hui, le Bod estime que nous ne sommes pas en mesure de vous proposer un contrat avec Mb pour 2024

      Nous aimerions profiter de l'occasion pour vous remercier pour vos années de service au sein de l'entreprise et nous vous souhaitons bonne chance pour l'avenir.

      À plus.

      • Susan

        Mes souhaits se réaliseraient si cela se produisait. Lewis a eu sa journée. Pendant de nombreuses années, il a connu le succès. Cependant, le temps a pris un péage. Il a commencé à croire sa propre presse. Point de vue perdu. Si le racisme était un facteur en F1, il ne serait pas là où il en est aujourd'hui. Ce ne serait pas dans un groupe très sélect, dans n'importe quel groupe ethnique, d'artistes très bien payés. Il n'a qu'à s'en prendre à lui-même lorsqu'il a commencé à perdre son avantage et à se plaindre et à blâmer. Commence à nous montrer les vraies couleurs.

    • smokey

      Malheureusement, Sky est la seule option que nous avons Down Under pour voir la F1. Sky a inventé un secteur appelé "F1 Juniors", ce qui n'est pas dans mon intérêt, surtout lorsqu'un garçon couleur café interviewe Louise et dit à Louise que lorsqu'il fait du karting, des enfants d'horizons divers ont l'impression d'être retenus parce que c'est un sport d'homme pendant un certain temps.
      Parlez de jouer la carte de la race ! J'ai failli vomir sur place ! Je me demande si Louise a écrit le scénario du jeune garçon. Nous n'avons pas besoin que ce genre de merde soit diffusé par des enfants au nom de Sky. Cela donne une fausse impression complète.
      C'est le type d'ordures qui favorise la discrimination avec ses insinuations. À mon avis, si vous êtes assez bon et que vous pouvez y arriver, la couleur de votre peau ne devrait pas être un obstacle à vos compétences. Si Sky continue à diffuser ce type de conneries, j'annulerai mon abonnement avec eux.

        • smokey

          Ils ont certainement diffusé ce commentaire, et il reste sur leur réseau ! Cela faisait partie des entretiens post-qualificatifs. J'ai été choqué qu'ils autorisent la diffusion de ces commentaires sans modification. Je veux dire, si quelque chose va promouvoir la discrimination, ces commentaires le feront.

      • Shroppyfly

        J'ai raté cette partie, mais je l'ai dit l'autre jour, Sky est au lit avec Louise avec Mission44, ils le financent, et alors, Lucy étant maintenant réalisatrice, qui, à votre avis, a écrit le scénario......, si ce garçon a dit ça, c'est de la merde, ce qu'il dit en gros, c'est que la F1 est raciste, son talent qui gagne ou pensons-nous que Ron n'a signé Lala que parce qu'elle était noire ?
        Lorraine fait plus de mal que de bien en insinuant toujours que c'est la couleur de la peau.

        • ReallyOldRacer

          SUR PLACE !!! ABSOLUMENT CORRECT!!! Si vous voulez parler d'iniquité économique, allez-y. Question... la NBA américaine est-elle un sport d'hommes de dos ? Assez de politique et de race. (belle transition) Allons faire la course. Je suis à moitié gazé par les smoothies à la papaye, donne-leur Lamo.

        • Marcel Giroux

          Avec ce genre de logique... c'est triste de penser que vous êtes un processus de pensée opérationnel. Vous savez ce que nous entendons dire par gelée moyenne. Désolé pas assez éducatif...immigrant ignorant et tout ! Ravi de voir que vous avez tous besoin d'un club de supériorité pour soutenir votre propre manque d'estime de soi. Ce n'est pas à moi de juger hein ! Qui me jugerait capable. Vous vous manquez de respect à l'humanité et au plus blasphématoire de toute la F1. Il fut un temps où tout le monde applaudissait bruyamment ses équipes, puis à la fin de la compétition, applaudissait respectueusement tous les pilotes, les équipes et la F1, puis s'asseyait pour dîner et prendre une bière les uns avec les autres et partageait également l'addition. Je suppose que le monde a changé... évolué... hein...

      • Susan

        Honte à Sky. Qu’espéraient-ils réaliser avec ce genre d’entretiens ? La réalité est qu’il s’agit d’une entreprise extrêmement coûteuse pour n’importe quelle « course », du karting à la F1. Les empreintes de Lewis sont partout. Si les parents de ces enfants ont de l’argent et sont prêts à tout sacrifier et que l’enfant a un réel talent, ils auront une chance. Leurs seules limites seront de rivaliser avec tant d’autres ayant des talents égaux ou meilleurs. C’est juste une réalité. C’est vrai dans tous les sports du monde. Il y a si peu de places à pourvoir et tant de personnes se disputent ces places. La race n’a rien à voir là-dedans. Lewis est devenu une personnalité qui divise en F1. S’il sent que les gens sont contre lui à cause de sa race, il a totalement tort, c’est à cause de son arrogance et de ses incitations raciales.

      • L'espion

        Le bouton de sourdine a été mon sauveur face au bavardage constant de cet enfant en particulier. Bien que je reconnaisse son admiration pour Lewis, cela soulève des inquiétudes quant à sa véritable appréciation de la personne par rapport à un parti pris sous-jacent. Il est regrettable que certaines personnes changent rapidement d'avis en fonction de la race plutôt que du talent et du caractère.

  2. Jere Jyräla

    Russell a peut-être souffert du trafic dans la préparation des tours lancés (en partie de sa faute pour ne rien faire différemment), mais quand même, une élimination surprise en Q1. Le duo Sainz & Alpine ont été des éliminations surprenantes en Q2.
    je ne m'attendais pas à un pole pour Lewis, cependant, & par environ trois millièmes.
    Max gagnera dans des circonstances normales, prenant probablement P1 en T1 ou lorsque le DRS devient activable au plus tard.
    Le duo Mclaren & Zhou a également bien fait, tandis que Checo a finalement atteint la Q3 lors d'une qualification normale, bien que seulement 9e au final.
    Enfin, Danny Ric a immédiatement surqualifié Yuki malgré l'avantage considérable de ce dernier en matière de familiarité avec la voiture.

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.