Si l’on se fie à cette saison, même le plus fervent fan de F1 devrait admettre qu’elle peut être un peu prévisible. Les 19 victoires record de Verstappen Jusqu'à présent, cette année a été un exploit incroyable, mais ils ont enlevé une partie de l'enthousiasme des courses, beaucoup pensant que le résultat était joué d'avance avant même de commencer.

Bien sûr, rien dans le sport n’est jamais garanti et la F1 a connu d’incroyables histoires d’outsider au cours de son histoire. Tout le monde aime les outsiders et Hollywood regorge d'histoires sur David et Goliath, où l'opprimé surmonte des obstacles apparemment insurmontables pour remporter la victoire. En réalité, c’est loin d’être aussi courant.

Cela signifie que lorsque cela se produit, cela peut rester longtemps gravé dans la tête des gens et les courses ci-dessous en sont quelques exemples ; ils pourraient vous inciter à soutenir un outsider la prochaine fois que vous parierez sur les sports mécaniques.

Kéké Rosberg 1984

Dallas, Texas, en 1984, a été le théâtre de la célèbre victoire de Keke Rosberg : bien que le meilleures applications de paris sportifs au Texas n'existaient pas encore dans les années 80, nous pouvons garantir que s'ils l'étaient, aucun d'entre eux n'aurait prédit l'issue de cette course. Cette histoire est celle d’opportunités et de persévérance. Rosberg a profité des accidents de Nigel Mansell et d'Alain Prost pour remporter la célèbre victoire grâce à son excellent pilotage technique.

Mansell avait l'air d'avoir réglé les choses avec Rosberg en troisième position jusqu'à ce qu'il subisse des dommages. Prost a pris la tête jusqu'à ce qu'il entre en collision avec une barrière et endommage également son véhicule. Cela a laissé Rosberg libre d'assurer sa célèbre victoire.

Olivier Panis 1996

En 1996, des pluies torrentielles ont fait du Grand Prix de Monaco l'un des événements les plus excitants de l'histoire du sport. Le pilote légendaire Michael Schumacher a été victime des conditions difficiles qui ont donné lieu à une course très ouverte.

L'avance a continué à changer au fur et à mesure que les tours avançaient, crash après crash, réduisant les chiffres jusqu'à ce qu'il ne reste plus que trois coureurs en compétition dans le dernier tour.

Johnny Herbert et David Coulthard ont finalement terminé derrière Olivier Panis alors que le Français a enregistré une victoire mémorable à domicile.

Damon Hill 1998

En 1998, le pilote britannique Damon Hill a remporté son dernier Grand Prix en Belgique malgré un départ désastreux avant la reprise de la course en raison d'un carambolage impliquant 13 voitures.

Hill a pris un bien meilleur départ et a résisté au challenge de Michael Schumacher jusqu'au huitième tour. Schumacher a pris la tête et a résisté Hill jusqu'à ce qu'une collision au tour 23 soit autorisée Hill pour reprendre la tête et terminer la course.

Sebastian Vettel 2008

2008 a vu l'arrivée de Sebastian Vettel comme l'un des jeunes pilotes les plus prometteurs du championnat. Au Grand Prix d'Italie, il a surpris les spectateurs en devenant le plus jeune pole-sitter après un tour de qualification impressionnant.

Il a poursuivi sa forme en Grand Prix alors que les conditions humides convenaient à son choix de pneus, devenant ainsi le plus jeune vainqueur de Grand Prix de l'histoire à l'âge de 21 et 74 jours.

Il a réussi à conserver la tête pendant la majeure partie de la course et est devenu la recrue de l'année aux Autosport Awards en 2008.

Gilles Villeneuve 1981

La différence entre les voitures de F1 entre 1981 et aujourd'hui est incroyable, et Gilles Villeneuve a réussi à remporter la victoire malgré le fait qu'il conduisait l'une des pires voitures de 81.

Sur le Circuito del Jarama en Espagne, Villeneuve a utilisé d'incroyables compétences de pilotage pour prendre la tête et la conserver face à des voitures largement supérieures.

L'une des choses les plus impressionnantes de cette course est que Villeneuve n'a jamais eu recours à des astuces sournoises pour conserver son avance et sa course propre lui a valu de nombreuses éloges.

Conclusion

Le recul est une bonne chose, et il est difficile de dépasser les favoris pour une course en raison de la qualité des pilotes et des voitures incroyables qu’ils pilotent. Si les fans de course pouvaient remonter l'histoire, ils adoreraient avoir l'opportunité de consulter leurs paris sportifs préférés et de trouver les cotes pour Keke Rosberg ou de voir quels sont les paris sur Panis remportant le Grand Prix de Monaco 1996 avec seulement deux autres finissants.

Bien que Verstappen domine complètement le sport à l’heure actuelle, il offre aux gens la possibilité d’explorer les applications de paris et de trouver un excellent rapport qualité-prix. Il suffit d’une bosse ou d’un problème de moteur pour exclure Verstappen de la course à l’ouverture totale du marché. Cela pourrait donner lieu à une autre belle histoire d’outsider pour un pilote chanceux.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.