Dans sa campagne en cours pour faire connaître le mouvement Black Lives Matter, Lewis Hamilton a déclaré son désir d'une course en Afrique.

Dans une interview avec Mercedes sponsor Petronas, lorsqu'on lui a demandé où il aimerait faire la F1, il a commenté: «Je pense que ramener d'abord l'attention en Afrique et mettre en évidence le bel endroit qu'il est, je pense que c'est l'endroit le plus important où nous devons aller.»

Hamilton a déclaré que toutes les courses ne devraient pas être axées sur le profit. «Il doit être organisé là où il ne s'agit pas uniquement d'argent, mais de personnes», a-t-il affirmé. «En affaires, ce n'est pas toujours le cas, c'est donc quelque chose que je préconise vraiment.»

Eh bien, comme Lewis l'a dit en mars lors du week-end fatidique des abandonnés Grand Prix d'Australie, "l'argent est roi."

Les propriétaires de F1, Liberty Media, souhaiteront peut-être soutenir l'objectif de Hamilton, mais ils prendront leurs décisions en fonction de l'argent et non de toute considération altruiste ou morale.

L'Afrique est sur leur radar avec l'ancien directeur commercial Sean Bratches ayant précédemment reconnu qu'il s'agissait d'une priorité. "Nous courons maintenant sur cinq continents", a-t-il déclaré l'année dernière avant de quitter son poste. "L'Afrique est le dernier continent habitable sur lequel nous ne courons pas. Nous voulons changer ça."

L'indice se trouve dans le titre, directeur commercial, notez que ce n'est pas directeur de la diversité ou directeur socialement responsable.

Pour que la F1 et ses équipes restent non seulement rentables mais viables, elles ont besoin du puissant dollar de sponsors.

Alors, les sponsors auront-ils un appétit pour une course en Afrique?

La F1 s'approche de l'Afrique

Drapeau sud-africain

Eh bien, l'Afrique possède certaines des économies à la croissance la plus rapide au monde. Les pays potentiels pour accueillir une course comprennent le Nigéria, l'Afrique du Sud, l'Égypte, l'Algérie, le Maroc, le Kenya, l'Angola et le Ghana.

Selon le consultant mondial en gestion Mckinsey, le PIB du continent atteindra 6.2% au cours de la prochaine décennie, dépassant de loin le taux de croissance du PIB mondial de 3.7%.

Pour les marques du secteur des produits de consommation, le continent africain devient de plus en plus attractif avec une population de plus de 1.1 milliard d'habitants. D'ici 2025, l'Afrique abritera 20% de la population mondiale et 60% des plus de 300 millions de ménages auront un revenu discrétionnaire.

La démographie du consommateur africain aura des impulsions de salle de conférence avec un peu plus de 50% des salariés de la tranche d'âge 16-34 ans. L'étude de marché classe les consommateurs comme jeunes, urbains et connectés. La croissance démographique dans les villes africaines se poursuit à un rythme époustouflant avec un peu moins de 50% des Africains vivant dans les villes d'ici 2025. La pénétration de la téléphonie mobile est supérieure à 80% et continue de croître à un rythme rapide.

D'autres séries de sport automobile prennent la tête avec la série de Formule E et les championnats de voitures de tourisme à Marrakech et en Formule E dans l'espoir de courir en Afrique du Sud dans les deux prochaines années.

Le championnat du monde des rallyes devait courir au Kenya cette année avant que le calendrier ne soit perturbé par la pandémie de Covid-19.

La F1 devra peut-être rattraper son retard et désolé Lewis si la F1 se dirige vers le continent africain, la dure réalité est qu'il ne s'agira pas de personnes mais de tout ce qui concerne leurs portefeuilles.

Mon père est plus riche que ton père… ..

As Sergio Perez attend son sort Racing Point a annoncé qu'il considérerait la loyauté comme un facteur dans ses décisions.

Sergio Perez (MEX) Sahara Force India F1 avec Carlos Slim Sr (MEX) Telmex et America Movil Président-directeur général sur la grille. Grand Prix du Mexique, dimanche 29 octobre 2017. Mexico, Mexique.

Sergio Pérez avec Carlos Slim Sr. Telmex et le président-directeur général d'America Movil sur la grille au Mexique

Perez, d'un autre côté, n'est pas si sûr de dire à Movistar + F1: «Je pense que (le choix) est évident si quelqu'un doit partir, je suis père, je ne mettrais pas mon fils à la porte, mais je ne peux pas faire grand-chose. dire."

On pense qu'une clause de rupture dans son contrat tourne autour des sponsors et Perez l'a confirmé: «C'est un peu lié au parrainage. Cela peut ouvrir cette clause. Mais nous travaillons dur avec tous nos sponsors pour que cela n'arrive pas. Je ne dirais pas que cela dépend d'un seul sponsor, c'est plus un problème global. »

Perez a trois sponsors principaux, les sociétés mexicaines de télécommunications, Telmex, Telcel et Claro. Tous les trois sont des filiales d'América Móvil, le géant des télécommunications dont le siège est à Mexico, donc en fait il a un sponsor principal.

American Móvil appartient à Carlos Slim Helú qui en 2012 était classé comme la personne la plus riche du monde, passant cette année au 5e rang avec une valeur nette de 68.9 milliards de dollars. Le président du groupe est son fils Carlos Slim Domit qui est régulièrement aperçu avec Perez. Domit est un individu influent en F1 car il est membre du Sénat de la FIA.

Dans une étrange tournure, Perez peut perdre face au fils d'un milliardaire, mais le fils d'un autre milliardaire peut sauver sa carrière. Domit passera-t-il un appel téléphonique à Gene Haas pour payer Perez pour conduire Haas en 2021. Domit pourrait bien sûr aller plus loin et écrire un chèque pour acheter l'équipe, ce à quoi Gene Haas sauterait probablement.

L'équipe Slim?

Perez a de puissants avocats de son côté avec l'ancien président mexicain Felipe Calderón qui a pris Twitter la semaine dernière pour soutenir Perez: «Cela pourrait être la dernière saison en Racing Point et peut-être en F1 de Sergio Perez. Dernière chance de gagner un GP. Bien qu'il soit un meilleur pilote et avec de meilleurs résultats, à l'arrivée de Vettel, il est difficile d'éloigner l'autre pilote, le fils du propriétaire.

Perez n'est pas dérangé par le jibe "Mercedes rose"

Sergio Perez, Racing Point

Quoi qu'il arrive, il convient de noter que Perez est une personne généreuse qui a créé la Fondation Checo Pérez en 2012 pour soutenir les orphelins et les enfants atteints de cancer.
En 2017, il a fait don de 125,000 £ à l'effort de secours du tremblement de terre de Mexico et cette année, pendant la pandémie en cours, sa fondation a fait don de plus de 1,000 colis alimentaires à ceux qui en ont besoin au Mexique.

Perez met aux enchères l'un de ses casques de la saison dernière pour lever des fonds supplémentaires avec une offre d'ouverture d'un montant stupéfiant de 11 millions de dollars.

Sur une note de bas de page: tous les fils milliardaires ne réussissent pas tous à leur manière avec Siddharth Mallya, fils de Vijay Mallya ayant récemment repris possession de son superyacht de 165 pieds «Force India» pour rembourser les créanciers après que son père ait manqué au prêt de yachts.

La vie après Ferrari… ..

Nous avons appris la semaine dernière que le courant Équipe Ferrari principe Mattia Binotto a échappé pour l'instant à une restructuration organisationnelle du département technique de l'équipe.

Domenicali dit pas de F1 pour Lamborghini

Stefano Domenicali

Les directeurs de l'équipe Ferrari ont une courte durée de vie, seulement trois des vingt et un précédents durent plus de quatre ans. Les pouvoirs en place à Maranello agissent «de manière décisive» face à une équipe sous-performante et les chiens de meute des médias italiens ne font pas de prisonniers.

Alors, où sont les principes d'équipe récents maintenant?

Jean Todt a bien sûr été dûment élu Président de la FIA, poste auquel il a été réélu en décembre 2013 et décembre 2017. Il ne se présentera pas à la réélection en décembre 2020.

Son successeur Stefano Domenicali est maintenant PDG de Lamborghini et également expert de la télévision pour Channel 4 au Royaume-Uni.

Le suivant était Marco Mattiacci, qui devient directeur de la marque et directeur commercial de la société de technologie de moteurs électriques en difficulté Faraday Future.

Puis est venu Maurizo Arrivabene, membre indépendant du conseil d'administration de la Juventus FC et a rejoint la lutte de l'Italie contre le coronavirus au volant d'un ambulance transporter les patients à l'hôpital.

Ainsi, Binotto qui a travaillé pour Ferrari toute sa carrière peut peut-être se réconforter dans la vie après Ferrari.

Remarque: Garry Sloane est l'auteur de «Dans la voie des stands - F1 exposé» inthepitlane.com


Avertissement:
Les opinions exprimées sont celles de l'auteur et ne reflètent pas nécessairement les opinions ou les vues de F1-Fansite.com, du personnel ou des partenaires.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.