Les voitures de F1 ont été dévoilées la semaine dernière, nous avons donc eu l'occasion de voir ce que faisaient les équipes pendant l'intersaison. Avec de nouvelles réglementations encore une fois pleinement en vigueur, il est toujours intéressant de voir comment chaque équipe aborde ces changements et tente d'obtenir un avantage sur ses concurrents. Alors que certaines équipes ont conservé une philosophie de conception similaire aux années précédentes, d'autres ont complètement changé leur approche dans certains domaines, dans l'espoir de prendre plus de vitesse sur la piste. Voyons quelles sont les dernières tendances en matière de design pour 2024 et quel impact elles auront sur la saison à venir.

Les tendances les plus notables jusqu'à présent

Alors que la plupart des équipes ont opté pour une philosophie d’évolution plutôt que de révolution, des changements notables ont été apportés à la conception des voitures de F1 pour la saison 2024. Red Bull reste à la pointe de l'innovation, mais des changements intéressants viennent également d'autres équipes. Plus particulièrement, la légendaire Ferrari, qui a influencé de nombreuses titres de thèmes de course et des équipes au sein du sport lui-même, a admis des défauts dans la voiture 2023 et a annoncé des améliorations majeures de l'aérodynamisme, dans l'espoir de rebondir après les mauvaises performances de la saison précédente.

La mini-aile (invisible)

La dernière innovation de McLaren a été cachée lors du lancement de cette année. Les gens l'ont remarqué grâce à un mauvais travail Photoshop sur le côté de la voiture. La mini aile est positionnée à l'avant du side pod et a un rôle dans l'amélioration de l'aérodynamisme, tout comme l'aileron avant, qui reste un axe de développement clé bien qu'il soit fortement réglementé. Les suspensions et le plancher ont également été retouchés, ce qui a amené les gens à parler de ce que McLaren cachait d'autre. Il sera intéressant de voir comment ces améliorations affecteront les performances de la voiture, mais étant donné que McLaren a fait un effort pour les cacher, cela signifie qu'ils sont convaincus que cela leur apportera un avantage en piste.

Forme de châssis mise à jour

D'après ce que l'on pouvait voir sur la voiture, Red Bull a une forme en V plus forte pour cette saison. La tendance a commencé l'année dernière lorsque nous avons remarqué une coque en forme de V plus solide par rapport à 2022. Cela pourrait améliorer le flux d'air et permettre des modifications du sous-plancher. Il est possible que davantage d'équipes suivent également cette tendance. Cependant, il ne s’agit pas d’un changement radical et pourrait simplement être un petit ajustement visant à améliorer les performances.

Pods latéraux sculptés

Les sidepods sont toujours un domaine d’intérêt pour les équipes, et cette année ne fait pas exception. La tendance semble être vers des pontons latéraux plus sculptés, dans le but d'améliorer la circulation de l'air autour de la voiture et de réduire la traînée. Mercedes a déjà fait un pas dans cette direction en introduisant un design plus fin par rapport au modèle de l'année dernière. Notamment, Haas a présenté sa dernière voiture avec quelques améliorations par rapport à son prédécesseur, notamment des modules latéraux de conception plus complexe. Avec ces modifications, la voiture ressemble aux modèles McLaren améliorés de la saison dernière. Haas espère que ces améliorations les aideront à obtenir de meilleurs résultats après des saisons auparavant décevantes. Il sera intéressant de voir comment la voiture se comporte sur piste et si elle peut améliorer son classement général cette année.

Position du cockpit

La saison dernière, Lewis Hamilton s'est plaint de la position assise, arguant qu'il était assis trop en avant. Le problème venait de la conception « zéro côté pod », qui obligeait les ingénieurs à avancer les sièges. Étant donné que la nacelle latérale zéro est abandonnée, nous pourrions voir une position assise reculer pour Mercedes et d’autres équipes. La position assise est plus importante que vous ne le pensez en termes de sensations pour le conducteur. S'asseoir trop en avant peut entraîner une perte de la sensation de l'arrière de la voiture.

Installation et configuration des suspensions

Le débat sur les configurations de suspension à tige de poussée ou à tige de traction s'intensifie à mesure que les équipes pèsent non seulement les avantages et les inconvénients mécaniques, mais également les avantages aérodynamiques qu'elles apportent. Red Bull et McLaren ont mis au point des approches distinctives qui pourraient servir de référence à d'autres équipes cherchant à affiner leur gestion des flux d'air et à améliorer l'efficacité de leurs diffuseurs.

Règlements et modifications des règles pour 2024

Enfin, il convient de mentionner quelques modifications de la réglementation et des règles pour 2024. Tout d'abord, l'amende maximale en cas de violation des règles a considérablement augmenté. Auparavant 250,000 1 €, il est passé à 2022 million d'euros. Les qualifications Sprint se dérouleront vendredi, avec la course Sprint samedi, avant les qualifications du Grand Prix. Les voitures XNUMX sont désormais autorisées à participer au programme TPC. En plus de cela, les équipes peuvent faire rouler leurs voitures actuelles à deux reprises pour des événements promotionnels cette année.


✅ Découvrez plus de messages avec des sujets connexes :

Quelle est votre opinion de fan de F1?

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *

S'il vous plaît suivez notre commenter les directives.